Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Réseaux sociaux

5 histoires d’influenceurs virtuels

07/11/2019 - par Cécilia Di Quinzio

Ils engrangent des milliers voir des millions d’abonnés sur les réseaux sociaux, mais ils n’ont d’existence que numérique… Les influenceurs virtuels sont une tendance de fond qui inspirent les marques. Voici cinq fiches d’identité pour mieux connaître les principaux avatars influents.

  • Hatsune Miku

Nombre d’abonnés : 2,4 millions sur Facebook, 800 000 sur Youtube, 143 000 sur Twitter...
Date de mise en ligne : août 2007
Biographie virtuelle : Son nom signifie «le premier son du futur». Hatsune Miku est une jeune fille de 16 ans qui arbore de très longues couettes de couleur turquoise et une tenue futuriste assez proche de l'uniforme lycéen japonais. Chanteuse, elle a déjà plus de 100 000 morceaux à son actif et remplit les stades...
Biographie IRL : Hatsune Miku est l’un des premiers influenceur virtuel. À l’origine, elle est l'avatar commercial de Vocaloid, un logiciel de synthèse vocale, développé par Yamaha Corporation, qui permet à l'utilisateur de synthétiser du chant en entrant des paroles et une mélodie. C’est un personnage collaboratif, c’est-à-dire que sa biographie fictive appartient à sa communauté de fans, et évolue au gré de l'imagination des internautes qui s’en emparent. Devenue véritable icône culturelle dans le monde, elle est considérée comme une véritable chanteuse, massivement popularisée sur internet. Ses concerts en hologrammes rassemble des milliers de personnes.
Campagne marquante : À l’occasion de la tournée européenne de l’opéra «The End», réalisé par le musicien Keiichiro Shibuya, Marc Jacobs, pour Louis Vuitton, a dessiné les costumes de scène de la diva virtuelle.

  • Kizuna AI

Nombre d’abonnés : 2,7 millions sur Youtube, 544 000 sur Twitter, 185 000 sur Instagram...
Date de mise en ligne : novembre 2016
Biographie virtuelle : Vidéaste web d’environ 16 ans, Kizuna AI publie ses contenus notamment sur sa page Youtube principale « A.I.Channel », ainsi que sur sa chaîne secondaire « A.I.Games », ouverte en mars 2017. La petite japonaise publie une vidéo par jour et son intro est toujours la même: « Hai domo ! Virtual youtuber Kizuna AI desu ! » (Salut tout le monde ! Ici la youtubeuse virtuelle Kizuna AI !). Elle traite aussi de bien de sujets lifestyle, que de confidences, de challenges, etc… Comme tous les youtubeurs de son âge. 
Biographie IRL : Si l’on sait que la petite humanoïde est produite par la société upd8, un network dédié aux influenceurs virtuels dont elle est la personnalité phare, rien ne filtre du côté de ses créateurs, qui préfèrent rester dans l’anonymat. Le procédé de création du personnage est le «facerig», c’est-à-dire qu’une actrice lit un script tandis qu’un logiciel traduit chaque mouvement et expression pour donner vie au modèle 3D de Kizuna.
Campagne marquante : Kizuna a participé à un spot publicitaire pour la branche new-yorkaise de la Japan National Tourism Organization, l'office du tourisme japonais, en tant qu’ambassadrice. Une campagne touristique baptisée «Come to Japan», à destination du public américain, sur le thème de la gastronomie japonaise.

  • Lil Miquela

Nombre d’abonnés : 1,7 million sur Instagram, 45 000 sur Youtube...
Date de mise en ligne : avril 2016
Biographie virtuelle : Miquela Sousa (son nom complet) a 19 ans et vit à Los Angeles. D'origine brésilienne, la jeune femme est très engagée politiquement: elle supporte le mouvement Black Lives Matter, et se bat pour les droits des réfugiés, des LGBTQI+, etc. Elle se distingue également par ses talents artistiques orientés musiques électroniques. En avril 2018, Miquela révèle qu’elle a en fait été créée par Cain Intelligence pour servir les humains puis sauvée par le collectif Brud qui lui a rendu sa liberté...
Biographie IRL : Longtemps, la virtualité de Lil Miquela n’a pas été assumée. Et de nombreux mystères entoure encore son histoire. L’avatar serait le fruit d’un collectif d'artistes, d'ingénieurs, de roboticiens et de militants nommé Brud… Qui serait peut-être en réalité une agence de communication. Ils sont à l’origine de deux autres avatars : Ronald Blawko, le frère de Miquela, créé en 2017 (140 000 abonnés sur Instagram) et Bermuda, la rivale de Miquela, lancée en 2018 (144 000 abonnés).
Campagne marquante : L’influenceuse virtuelle a participé en mai dernier à la campagne «I speak my truth in #MyCalvins» à l’occasion de la Gay Pride avec la marque de luxe américaine Calvin Klein. Une publicité vidéo où l’on voit la jeune fembot embrasser le top model Bella Hadid. La marque a essuyé de nombreuses critiques lui reprochant de verser dans le «queerbaiting», c’est-à-dire un marketing maladroit pour attirer la communauté LGBTQ...

  • Shudu Gram

Nombre d’abonnés : 185 000 sur Instagram.
Date de mise en ligne : avril 2017
Biographie virtuelle : Shudu Gram a 28 ans et n’a d’autre activité connue que le mannequinat. Sur les réseaux sociaux, elle ne partage pas d’informations sur sa vie privée, mais uniquement quelques extraits de ses shootings photos.
Biographie IRL : Le créateur de Shudu Gram n’est autre que le photographe et artiste numérique londonien Cameron-James Wilson. Il considère la mannequin virtuelle comme sa «création, l’oeuvre d’art sur laquelle [il travaille]». Pensée comme «The World’s First Digital Supermodel», Shudu Gram, dont les origines africaines sont inspirées de Barbie Afrique du Sud, a souvent provoqué la colère du public en raison du manque de diversité dans le monde (réel) de la mode.
Campagne marquante : La star de la pop Rihanna l’a choisie pour incarner sa marque de cosmétique Fenty Beauty. Dans une publication Instagram, le top model digital arbore la teinte orange de sa gamme de rouge à lèvres. Un cliché qui n’a pas manqué de créer la controverse. «Pourquoi utiliser un mannequin virtuel quand de nombreuses top modèles noires manquent de visibilité», se sont interrogés les observateurs.

  • Noonoouri

Nombre d’abonnés : 308 000 sur Instagram.
Date de mise en ligne : février 2018
Biographie virtuelle : Noonoouri a 19 ans et vit à Paris. L’influenceuse beauté et mode est au fil du temps devenue l'égérie de grandes marques, mais, végane, et très engagée pour la cause animale, elle ne porte ni cuir, ni fourrure. Elle choisit du reste avec attention les marques avec lesquelles elle travaille. Son compte Instagram distille des clichés de ses collaborations, de ses voyages et de ses pensées du jour.
Biographie IRL : Ce personnage est l’œuvre du directeur artistique allemand Joerg Zuber, et de son agence Opium Effect. En 2012, lorsqu’il recherche des investisseurs pour monter son projet, le graphiste ne trouve pourtant que des portes fermées... Fin 2017, c’est donc seul que le graphiste présente Noonoouri à des marques telles que Versace, Marc Jacobs ou Dior. Le compte Instagram de la jeune influenceuse est ouvert le 1er février 2018. Son apparence de poupée aux grands yeux est importante pour son créateur, Noonoouri n’est pas réelle et l’assume : c’est un élément de «haute couture digitale».
Campagne marquante : À l'occasion de son défilé Croisière 2019 aux Grandes Ecuries de Chantilly, la marque de luxe Dior, a laissé les commandes de son compte Instagram à Noonoori pour faire vivre le spectacle à ses abonnés. Devenue l’égérie de la maison française, elle a aussi été choisie pour remplacer Natalie Portman et réinterpréter le spot publicitaire de son rouge à lèvre Ultra Rouge.

 

Lire aussi:  « L’avatar de marque sera le nouveau logo », notre interview de Muriel Ballayer, responsable marketing et développement de l'agence Wands.

Envoyer par mail un article

5 histoires d’influenceurs virtuels

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies