Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Application

Hootside, la ville comme terrain de jeu

17/09/2019 - par Cécilia Di Quinzio

Hootside (ex-Augmenteo) va prochainement lancer son application de jeux vidéo en réalité augmentée adaptés aux lieux extérieurs. La start-up se présente comme le « Netflix du Pokemon Go » et attire de nombreuses marques.

Jouer à Assassin’s Creed en plein cœur des Invalides à Paris, arpenter les rues de la ville de Laval en incarnant les personnages d’un conte éco-touristique… La start-up lilloise Hootside embarque les gamers dans de grandes parties de jeux vidéo en plein air, au gré des énigmes qui apparaissent automatiquement sur leur smartphone. Une expérience à mi-chemin entre le jeu vidéo et l’histoire.
À l'origine née sous le nom de Augmenteo en Juillet 2017, la jeune entreprise spécialisée dans la réalité augmentée et la gamification s'adresse aujourd'hui au grand public. Un projet élaboré par deux jeunes entrepreneurs : Charlotte Landry, 24 ans, diplômée en design graphique et arts appliqués à Lille, et Quentin Warnant, 27 ans, diplômé d’un Master en réalité virtuelle à Bruxelles. Premières marques à leur faire confiance : Hachette, Thalès, mais également Orange, en septembre 2018, qui, pour promouvoir sa nouvelle fibre, organise un challenge entre neuf villes de France pendant cinq semaines. Objectif pour les participants : scanner, avec l’application Orange, des balises disséminées dans leur ville.

Une plateforme mobile de jeux en AR en 2020

Ce sont les jeux de piste avec Hachette et l'opération avec Assassin's Creed aux Invalides qui pousse Augmenteo à développer de plus en plus d’opérations pour l’extérieur, et finalement à se spécialiser dans cette branche. En avril dernier, le studio créatif opère un pivot pour se concentrer sur sa plateforme mobile de jeux vidéo en réalité augmentée hors les murs. La plateforme mobile sera officiellement lancé au mois d'octobre 2019. La première opération est Assassin's Creed au musée de la Légion étrangère, dont la billetterie s'ouvre ce lundi 16 septembre sur Hootside.com. «C’est le Netflix du Pokemon Go», confère Charlotte Landry. Qu'y trouvera-t-on ? «Un catalogue complet d’expériences permettant de découvrir et jouer dans sa ville grâce à la géolocalisation et la réalité augmentée : jeux de piste, enquêtes, visites insolites... De nouveaux jeux et événements sous licences et indépendants vont s’ajouter au fil des mois : des jeux ouverts comme Pokemon Go, Harry Potter Go… Mais également des collaborations événementielles avec des développeurs de jeux vidéo, dont nous adaptons la marque et la narration à différents lieux comme les musées, les lieux historiques, les centres commerciaux, etc.» Commercialement, Hootside reverse une redevance pour l’utilisation des personnages et autres éléments des marques qu’elle revisite.
Pour stabiliser ce nouveau modèle économique, la jeune pousse opère une levée de fonds qui sera finalisée en octobre. Après l’expérience Assassin’s Creed, elle développe actuellement plusieurs projets avec Ubisoft. Avec 11 salariés à son bord, Hootside visera, après sa levée, une équipe de 24 personnes… Ainsi que des nouveaux bureaux plus grands, et pas virtuels, eux...

Envoyer par mail un article

Hootside, la ville comme terrain de jeu

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.