Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Programmatique

Tradelab et Uptilab ne feront plus qu'un

03/10/2019 - par emmanuel Gavard

Les deux sociétés propriétés de Fimalac, au sein du groupe Webedia, vont prochainement se rapprocher pour créer une offre élargie, centrée sur la data.

La course continue. Sur le marché, chacun cherche à unir ses forces. Uptilab, rachetée en 2017 par Webedia (Fimalac), et Tradelab, dont une part du capital est aussi détenue par les mêmes actionnaires depuis 2015, vont se réunir prochainement pour créer un département unique. Le but ? S’attaquer à l'un des problèmes de fonds pour les annonceurs, en unifiant une vision de la donnée pour développer une stratégie marketing « réellement » définie sur l’analyse de la donnée.

D’un côté, Uptilab, qui regroupe 60 personnes, spécialisée en analyse de données et optimisation de la conversion sur site, via l’analyse web, l’UX et l’AB testing. De l’autre, Tradelab, 240 personnes, spécialisée en achats média automatisée, et qui s’est fait une place sur le marché en développant des outils spécifiques et adaptés à chaque client, ainsi qu’en remontant peu à peu sur le conseil en stratégies média. La société compte Carrefour ou Orange parmi ses clients.

Des processus optimisés

« Nous travaillions déjà en synergie depuis le rachat d’Uptilab il y a deux ans, mais nous allons pousser la collaboration un cran plus loin, dévoile Yohann Dupasquier, président et fondateur de Tradelab. Et ainsi allier notre expertise média avec l’optimisation de conversion d’Uptilab. Le marché est en pleine transformation depuis quelques années, mais c’est réellement en train de se cristalliser car les forces en présence vont plus loin », estime le patron de Tradelab.

Les agences médias cherchent encore à se réinventer et la récente annonce de la création d’Epsilon en France chez Publicis, fusion d’ETO, de Soft computing, et Publicis Media Data Sciences, en est la partie visible. De l’autre, les agences conseils, elles aussi, réfléchissent de plus en plus au digital, à l'image d'Accenture qui vient d’annoncer le rachat de Sutter Mills, spécialisée sur le data marketing. Mais le rapprochement d’acteurs comme Tradelab et Uptilab peut surprendre car ils sont issus de la partie technologique opérationnels, et cherchent à remonter le tunnel. « C’est le bon moment, les annonceurs nous poussent à travailler ensemble, insiste Thibault de Broissia. La spécificité de notre union, c’est que 40 % des effectifs de l’ensemble sera constitué de purs développeurs et ingénieurs, prêts à créer des outils personnalisés pour les clients. » Interopérable avec les outils existants, le duo – dont le nom n’a pas encore été choisi – aura la capacité de réduire les tâches manuelles, d’optimiser les processus, ou de développer des rapports unifiés. Entre l’acquisition, la conversion, le CRM et la durée de vie d’un client, « nous voulons créer une offre pour unifier et créer de la cohérence entre toutes les actions de toutes ces équipes. En un mot : aider toutes ces personnes à travailler ensemble avec la donnée comme pierre angulaire », ajoute le fondateur d’Uptilab. Une demande pressante des annonceurs qui ont vu ces dernières années les prestataires data se multiplier… La nouvelle structure arguera un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros (achats d’espaces compris) et prévoit d’investir 8 millions d’euros par an en R&D.

Envoyer par mail un article

Tradelab et Uptilab ne feront plus qu'un

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies