Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Influence marketing

Le marathon des vlogmas, calendriers de l'Avent video

11/12/2019 - par Cécilia Di Quinzio

Au risque de finir en burnout, de nombreux youtubeurs jouent cette année encore le jeu des vlogmas, à savoir une vidéo par jour jusqu’à Noël. Il faut dire que le concept génère audience et partenariats... Stratégies fait le tour du phénomène avec Cécilia Buisson, d’Octoly.

Le marathon annuel des «vlogmas» a fait son grand retour sur Youtube. Et cette année on remarque une nette recrudescence du nombre de participants. Pourtant le format est exigeant et pousse chaque année certains youtubeurs à la limite du burnout: une vidéo par jour du 1er au 25 décembre, avec tout ce que cela suppose en termes d’organisation pour trouver du contenu intéressant, de matériel, et de temps pour monter chaque vidéo… Alors, pourquoi se lancer un tel défi ?

Vlogmas, contraction des mots «vlog» (blog vidéo) et «christmas» (Noël), est un concept né aux États-Unis en 2011. C'est la youtubeuse Ingrid Nilsen qui a mis en place pour la première fois ce type de calendrier de l’Avent en vidéo. Le phénomène a rapidement fait des émules: en Europe, c’est la britannique Zoe Sugg, alias Zoella, qui a importé le format dès 2013. En France, EnjoyPhoenix s’en empare en 2014, mais également Caroline et Safia avec leur série «1 jour, 1 vlog, 1 cadeau». Les vlogmas sont devenus incontournables sur YouTube. «Cette année, des influenceurs de la nouvelle génération, à l’instar de Léna Situations et toute sa bande (Sulivan Gwed, Sparkdise, etc.) apportent un vrai coup de jeune au format», observe Cécilia Buisson, directrice associée de la plateforme Octoly, responsable du pôle influence marketing.

Léna Mahfouf, youtubeuse-instagrammeuse de 22 ans, a fait décoller sa chaîne en août 2017, en produisant un vlog par jour durant cette période habituellement creuse des vacances d’été, passant allégrement de 5 000 à 40 000 abonnés*. C’est précisément tout l’intérêt du marathon des vlogmas: travailler son audience. «D’une part, le fait de d’assurer un rendez-vous quotidien avec sa communauté renforce sa fidélité et apporte de nouveaux fans assez naturellement. D’autre part, il faut savoir que YouTube favorise la régularité et la quantité. Se lancer dans les vlogmas garantit à coup sûr d’être mis en avant par la plateforme, dans les résultats de recherche, mais également dans la section Tendances, le Saint-Graal pour un youtubeur», décrypte Cécilia Buisson. 

Dès le mois de septembre

Autre intérêt des vlogmas, l’aspect financier et partenariats avec les marques. L'approche des fêtes de fin d'année représente une période de forte activité pour les influenceurs. Les consommateurs sont à l'affût d’idées cadeaux et les enseignes injectent un budget important pour leur visibilité. Les vlogmas, en intervenant précisément à cette période, sont l’espace de communication idéal pour les annonceurs susceptibles de s’y intégrer. «La bonne pratique, pour les influenceurs, c’est d’organiser les vlogmas très en avance. Pour s’assurer d’avoir de la matière de qualité tout au long du mois,et ne pas se sentir dépassé, mais aussi parce que les marques préparent leurs campagnes de Noël dès le mois de septembre», recommande Cécilia Buisson.

Le concept des vlogmas est représentatif de la tendance lourde des vlogs et des stories. «Ce sont des formats naturels, intimes, proches de la téléréalité, qui plaisent énormément, et qui sont plus légers à produire que les vidéos plus structurées», explique Cécilia Buisson. 

* Léna Situations, 930 000 abonnés sur Youtube aujourd'hui, a remporté cette année le E! People's Choice Awards, catégorie Influenceur Pop Culture France.

Envoyer par mail un article

Le marathon des vlogmas, calendriers de l'Avent video

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies