Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Plateforme

WeTransfer marie pub et créa

24/03/2020 - par Amélie Moynot

Bien connue des créatifs, la plateforme de transfert de fichiers WeTransfer déploie ses arguments pour séduire les annonceurs.

Pour transmettre des visuels, vidéos et autres fichiers lourds, les créas connaissent bien WeTransfer. Mais l’on connaît moins le modèle publicitaire de cette plateforme d’origine néerlandaise, pour qui «la France constitue le premier marché dans le monde», assure Natascha Chamuleau, global head of advertising de la société. Dans l’Hexagone, 5,8 millions de personnes s’en servent ainsi chaque mois, sur 60 millions d’utilisateurs mensuels au global. Un succès que l’entreprise explique par plusieurs raisons. «La plateforme est simple visuellement, l’audience française a une sensibilité visuelle et créative et la communauté a grandi au cours des années», affirme Camille Verniolle, directrice commerciale. Les clients tricolores sont issus des secteurs de la mode et du luxe (Chanel, Kering, Saint Laurent…) mais aussi de la tech (Devialet) ou de l’automobile (Peugeot).

Son modèle publicitaire repose sur la vente de l’arrière-fond, au format plein écran, avec une possible exclusivité de 24 heures. Pas de bannières pour laisser s’exprimer la créativité et booster le potentiel d’inspiration des images, assure-t-on du côté de l’entreprise comptant aujourd’hui 180 personnes réparties entre Amsterdam (son lieu de naissance), Los Angeles et New York. Il est possible, également, de proposer une campagne en rotation avec d’autres. En France, WeTransfer tire ses revenus pour moitié de la publicité et pour moitié des abonnements, avec une formule à 12 euros par mois pour les professionnels.

 

Formats interactifs

Côté contenus, la créativité des campagnes est mise en avant. Elles sont le fruit d’une cocréation entre les marques et un studio interne d’une vingtaine de personnes, alors que «80% de nos utilisateurs sont issus des industries créatives», rappelle Natascha Chamuleau. Par exemple, une campagne a été menée avec Chanel, montrant l’intégralité d’un défilé. Une autre, pour les valises Rimowa, a donné à voir une explosion de peinture colorant en bleu un bagage.

En France, deux personnes au profil commercial basées à Amsterdam et faisant le voyage régulièrement rencontrent les annonceurs. Pour séduire dans le pays, WeTransfer met en avant sa plateforme éditoriale WePresent, un magazine en ligne dédié à la créativité et à l’art, rassemblant 3 millions de visiteurs uniques mensuels. Un lieu où les marques peuvent faire du brand content. «La marque parle d’elle, d’une campagne… Elle montre les coulisses, l’à-côté avec toujours un angle créatif», détaille Camille Verniolle.

Autre évolution : «Sur les trois dernières années, nous avons particulièrement développé les formats interactifs», indique la directrice commerciale. Ceux-ci peuvent aussi être statiques ou animés. « Les campagnes ne sont jamais du copié-collé de concepts déjà créés.» Un argument alors que le marché français est aussi occupé par Smash, plateforme «made in France», et MeeroDrop, que la start-up Meero (205 millions d’euros levés en 2019) a lancé en version bêta en janvier dernier.

Envoyer par mail un article

WeTransfer marie pub et créa

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W