Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Relance

Il faut un plan Marshall pour l'événementiel

04/05/2020 - par Patrice Bégay, directeur exécutif de BPIFrance

La filière événementielle a été touchée de plein fouet par la crise du covid-19 et elle est en arrêt cardiaque depuis le 16 mars. Il faut des mesures fortes pour relancer ce secteur, crucial, car il rapproche les gens, crée du lien. Dans le même temps certains acteurs réinventent déjà leur métier avec succès.

Si toute l’économie subit une crise sans précédent depuis le 16 mars, l’événementiel est touché de plein fouet ! Le secteur s’est retrouvé en arrêt cardiaque du jour au lendemain : des annulations en cascade, une crise qui a touché tous ses acteurs (les agences, les lieux, les salles de spectacles, les prestataires…).  L’Etat, les réseaux bancaires, Bpifrance entre autres se sont mobilisés et ont déployé un dispositif exceptionnel permettant à l’Etat de garantir 300 millards d’euros de prêt ; à ce jour ce sont déjà plus de 300 000 demandes pré- accordées. Ce « pont de cash » va permettre aux entreprises de faire face en soulageant leur trésorerie. Mais aujourd’hui la filière événementielle a besoin d’un nouvel élan pour reconstruire une nouvelle histoire : l’événementiel est crucial car il rapproche les gens. Il a un rôle sociétal majeur, similaire au sport. Il crée de la relation. L’événementiel était indispensable hier et le sera encore plus demain.

Réunir les forces vives

La filière sera un acteur incontournable pour le retour à la vie, des live, de la rencontre, du lien social comme l’ont si bien démontré les entreprises entrepreneuriales avec par exemple GL events, les agences de l’association L’Evenement, Short Cut, ou de grands groupes internationaux comme Havas, Publicis.
Il faut en même temps tenir et bâtir, écrire une nouvelle histoire avec tous les acteurs de ce secteur. Réunir toutes les forces vives : agences, prestataires, clients, annonceurs, traiteurs, organisateurs d’événements, foires, salons, congrès, standistes, prestataires… Ensemble pour réinventer l’avenir de l’événementiel avec son équipe de France.

Un plan Marshall de l'événementiel

Beaucoup d’acteurs du secteur sont à favorables à un plan Marshall de l’événementiel qui comprendrait l’exonération des charges patronales jusqu’à la fin de l’année, la prolongation sur 18 mois du dispositif de l’activité partielle, la mise en place d’un dispositif législatif permettant le maintien des engagements des différentes parties en cas de report d’un événement, la création d’un crédit d’impôt pour les annonceurs dans les médias (l’affichage, lui aussi touché, était un média événementiel par excellence ).... 
L’urgence pour le secteur de l’événementiel, c’est aussi de travailler main dans la main avec les pouvoirs publics pour mettre en place de nouvelles normes sécuritaires et sanitaires qui s’appliquent le plus rapidement possible à tous les acteurs de l’événementiel, du monde du spectacle et du tourisme notamment

Inventer des dispositifs virtuels ou alternatifs

Mais pour que tout cela fonctionne, il faut se retrousser les manches ensemble. Nous le savons : rien ne sera plus jamais comme avant. Dans l’événementiel certains acteurs ne font que chiffrer leurs pertes potentielles alors que d’autres travaillent sept jours sur sept pour inventer de nouveaux dispositifs virtuels ou alternatifs. La vie ce n’est pas que recevoir, c’est aussi donner et rendre. Beaucoup d’acteurs proposent des solutions qui sortent des sentiers battus, ils osent, innovent, agissent. Les Régions font également un travail formidable avec les entrepreneurs et tous les partenaires concernés.

Des drive-in pour regarder les matchs de foot

Encourageons les initiatives  d’acteurs qui ont choisi de réinventer les événements, en voici quelques-unes : Elisha Karmitz MK2 propose aux équipes de football et de rugby notamment d’installer des « drive in » avec des écrans géants sur les parkings des stades pour que les spectateurs puissent suivre les matchs s’ils devaient se dérouler à huit clos .
L’agence Win Win de Christophe Cousin a créé le 28 mars, en pleine période de Covid-19 , le premier congrès mondial de la réanimation en multiplex live pour partager les retours d’expérience des médecins-réanimateurs du monde entier, en réunissant 55 000 personnes pendant plus de huit heures.  
Le producteur de spectacles Philippe Delmas, a créé un service de visio sur-mesure permettant d’assister à des spectacles, avec possibilité d’interagir alors même que les artistes sont sur scène et les spectateurs chez eux. C’est une première et c'est français .
Du côté de Bpifrance, il ya trois maîtres mots : confiance, solidarité, optimisme. Depuis le début du confinement nous avons reporté tous nos événements et n’en avons annulé aucun et par ailleurs nous avons organisé en 6 semaines 200 événements digitaux qui ont rassemblé plus de 25.000 personnes.
Ensemble, nous devons plus que jamais agir avec agilité pour construire cette nouvelle histoire et ne jamais oublier toutes les femmes et tous les hommes qui auront facilité notre quotidien et qui auront sauvé nos vies. C’est aussi ça la France Unie.

Envoyer par mail un article

Il faut un plan Marshall pour l'événementiel

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.