Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Publicité

L’Oréal Paris de mèche avec Eva Longoria

27/05/2020 - par Marie-Caroline Royet

Confinée, l'agence McCann s'inspire des vlogs et autres crash tests de youtubeuses pour filmer la nouvelle campagne de L'Oréal Paris. Avec l'actrice Eva Longoria comme cobaye de ce nouveau format, en direct depuis sa salle de bain.

En période de confinement, les populations des grandes villes ont assisté au spectacle de la nature qui reprend ses droits. Il en va de même pour les humains. Les poils repoussent, le bronzage part et les cheveux blancs réapparaissent. Une tannée pour certains. Même pour Eva Longoria. Dans une campagne mondiale signée L’Oréal Paris, la star internationale se montre sous un nouveau jour, racines blanches à l’appui. Elle décide d’y mettre un terme et filme de chez elle sa retouche capillaire, imitant les crash tests des youtubeuses. «Nous devions shooter un film pour la coloration Excellence Crème de L’Oréal mais compte-tenu des événements, nous avons dû annuler. Nous nous sommes adaptés à la situation avec les moyens du bord», avance Julien Calot, directeur de la création Beauty Team de McCann Paris.

Aux manettes donc, l’agence McCann, mais à distance. «Nous voulions aller très vite. Les gens sont chez eux, il paraissait logique de filmer en intérieur. Nous avons envoyé le script à Eva, auquel elle a ajouté sa patte. L’Oréal a adoré.» Ont suivi les essayages via WhatsApp, le choix des lumières via FaceTime et les réunions via Teams. «Pour récupérer les rushs, c’était assez marrant. Nous avons dépêché une équipe sur place, Eva les a déposé à la sortie de sa maison avec des petits gants posés à côté», raconte le directeur de la création. Précaution oblige.

Au naturel

Après des années passées devant la caméra, la star s’y connaît en matière de tournage. Elle maîtrise la lumière parfaite pour son teint, les cadrages… En plus d’être actrice, Eva Longoria porte la casquette de réalisatrice. Armée de son iPhone posé sur un tripode, elle a tourné elle-même les scènes en une journée. Mais après avoir visionné la campagne, un doute persiste : est-ce qu’une personne seule, non-professionnelle de la coiffure peut éxecuter une pose de coloration aussi parfaite ? «Promis, il n’y a aucun trucage et pas de retouche. Elle a fait elle-même son maquillage ainsi que la coloration», lance Julien Calot. 

Au vu des nombreuses tendances liées au confinement – barbes longues, mouvements no-bra, no-make-up –, il est né comme un vent d'acceptation de soi. Tous se laissent aller, au naturel. Il y a même eu un temps où le blanc était le nouveau noir sur la tête des femmes, idéal porté par de nombreuses porte-paroles du cheveu blanc, comme la journaliste Sophie Fontanel. Alors entendre le discours inverse dans cette campagne, n’est-ce pas contre-productif ? «Nous connaissions Eva pour sa bonne humeur, nous savions qu’elle allait apporter une touche humoristique à la situation.» Loin de vouloir répandre l’injonction imposée aux femmes d’être parfaites – l'actrice a justement prôné l’acceptation de soi après sa période bombe plastique dans la série Desperate Houswives –, Eva Longoria  encourage à suivre ses propres envies. «Avec ce film, nous nous adressons à toutes les femmes qui ont des problématiques et auxquelles L’Oréal pourrait répondre.» Dans la mesure du possible évidemment.

Envoyer par mail un article

L’Oréal Paris de mèche avec Eva Longoria

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.