Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

BOISSONS

Jean Nouvel rafraîchit la Suze

14/03/2003

Confrontée au vieillissement de sa clientèle, la marque d'alcool s'associe au monde de la mode et du design. L'architecte Jean Nouvel signe pour elle la création d'un verre à apéritif.

D'une tour de bureaux à Barcelone à un verre à apéritif, l'écart est vertigineux, mais ne déplaît pas à Jean Nouvel. L'architecte français, l'un des plus demandés à l'étranger, vient de créer un verre pour la marque d'alcool Suze, propriété du groupe Pernod. L'homme signe peu d'objets, tout au plus un bracelet, une poignée de porte, des couverts. Mais Suze, une liqueur à base de gentiane, a une saveur qui lui est chère :« C'est une marque liée à mon enfance, car mon grand-père tenait un bar dans le Lot-et-Garonne et me la faisait goûter coupée avec de l'eau,explique-t-il avec sa pointe d'accent du Sud-Ouest.Son caractère est lié à la forme de la bouteille, inchangée depuis un siècle, et à sa couleur. J'ai voulu exprimer l'essence de la Suze, d'où l'idée d'un vernis jaune qui donne l'impression que le verre est rempli en permanence. »

8 millions de bouteilles vendues par an

La liqueur amère vend huit millions de bouteilles par an, ce qui en fait le quatrième apéritif en France derrière Ricard, Martini et 51. Son problème est de rajeunir son profil de consommateurs en s'inscrivant dans l'univers de la mode et du design. La marque a confié l'habillage de sa bouteille à Jean-Charles de Castelbajac en 2001 et à Christian Lacroix en 2002. Un troisième créateur est annoncé pour septembre. Elle est également présente pendant les salons du prêt-à-porter et dans les vernissages.

Tout comme le cognac, lui aussi confronté à une image déclinante, elle vise la clientèle des lieux branchés. Le verre signé Jean Nouvel sera ainsi distribué en exclusivité dans la boutique parisienne Colette à partir du mois de mai, au prix de 4 euros.« Nous voulons inscrire Suze dans le patrimoine en l'associant à de grands noms de la création française »,affirme Anne-Brigitte Lavollay, chef de produit chez Pernod. La campagne de publicité « Suze se distingue », qui se poursuit cette année avec Jean&Montmarin, participe de sa remise au goût du jour.

Envoyer par mail un article

Jean Nouvel rafraîchit la Suze

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.