Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TBWA\Paris pour Téoz

30/10/2003

Christian Vince, cofondateur de l'agence V (groupe DDB), juge les campagnes de la semaine.

« Autant la campagne TER de Devarrieuxvillaret était poétique et donnait presque envie de prendre le train de banlieue, autant cette campagne donne plutôt le bourdon. Sur la SNCF, TBWA\Paris a fait un travail remarquable, surtout avec la campagne Fraude, mais ici, c'est d'un sordide... Les précédentes campagnes pour le train Corail étaient déjà complètement cafardeuses. On va à l'encontre de ce que l'on veut raconter sur le voyage - qui est censé être un moment de plaisir - en montrant des gens qui ont l'air d'avoir été maltraités. Du coup, on retient davantage l'aspect négatif de ces images. De plus, l'idée est assez basique : au début, on n'est pas rasé, on se ronge les ongles et on pleure, et après un voyage en Téoz, tout va bien... Pour le coup, ce n'est pas très subtil. Et même l'exécution sophistiquée ne rattrape pas le discours, trop simpliste. »

Envoyer par mail un article

TBWA\Paris pour Téoz

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.