Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Art de vivre

06/10/2005

L'homme rêve de voler ­depuis la nuit des temps. Après ­quelques vaines tentatives, il s'est résigné à prendre l'avion jusqu'au jour où la publicité, passant par là, a décidé de lui faire plaisir en l'envoyant en l'air à tout bout de champ. Curieusement, ce ne sont pas les compagnies aériennes qui usent le plus de ce fantasme, mais plutôt les nouvelles technologies et, dernièrement, notre bon vieux TGV. Prenez le temps d'aller vite. Voilà qui en dit long sur notre fonctionnement postmoderne, toujours pris entre deux injonctions contradictoires. D'un côté, la revendication hédoniste, « prendre son temps », c'est-à-dire, bien souvent, celui des autres. De l‘autre, la pression de l'urgence, « aller vite », la nécessité d'être toujours plus efficace. Voilà qui nous renseigne aussi sur notre rapport à la vitesse. Hier synonyme de puissance (« mettez un tigre dans votre moteur »), la vitesse, devenue peu à peu indésirable, est aujourd'hui chassée du réel au point qu'il n'y a plus guère, désormais, que les joueurs en ligne et les internautes qui soient encore capables de l'éprouver. La campagne TGV synthétise bien métaphoriquement toutes ces contradictions : se déplacer rapidement « de son arbre à la ville » tout en restant très cool, en chemise et les bras ballants. La vitesse sans risque et sans sensation. Avec le TGV, la vitesse devient un art de vivre.

Envoyer par mail un article

Art de vivre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.