Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le « print » revient en force

12/06/2008 - par Marie Maudieu

Ambiance rock and roll pour le jury du 31e Grand Prix Stratégies, qui a opté pour la campagne presse de la radio Oui FM, conçue par l'agence Leg.

Au pays du flamenco, c'est la campagne très rock and roll de Oui FM (agence Leg) qu'ont plébiscitée les jurés du Grand Prix Stratégies, réunis à Madrid les 24 et 25 avril. Parmi les 365campagnes, réparties en 22 secteurs, de la sélection, les visuels Oui FM, dont la facture photographique et l'écriture ont séduit le jury, ont permis à la station historique du genre de redonner de la voix à l'heure où de nombreuses radios se repositionnent sur le rock. Cette récompense a aussi le mérite de remettre à l'honneur le « print », après plusieurs années de victoire des films. Trois autres campagnes print ont d'ailleurs été très remarquées. En premier lieu, Aigle « Pour la réintroduction de l'homme dans la nature » (BETC Euro RSCG) a obtenu un prix dans la catégorie Textile, habillement, accessoires. « La signature la plus intelligente depuis longtemps », dixit Pascal Grégoire (La Chose). Ensuite, Diesel (Marcel Paris) a été récompensée pour les trois vagues « Global Warming », « Human after all » et « Live fast ». « Trois campagnes d'un excellent niveau, avec à chaque fois un thème différent », note Jean-Denis Pallain (TBWA). Seul Gabriel Gaultier (Leg) a regretté « le manque de renouvellement du discours de Diesel depuis dix ans ». Enfin, la campagne Louis Vuitton (Ogilvy&Mather) a décroché un prix dans la catégorie Campagnes internationales. « Mettre en vedette Mikhaïl Gorbatchev et Keith Richards dans le secteur du luxe, c'est un geste de communication qui m'a mis sur le cul ! », s'est enflammé Benoit Devarrieux (agence H), Benoît Héry (Draft-FCB) faisant écho de façon moins imagée : « Ce sont des codes inédits dans le secteur .»

Au rayon films, Ebay (BETC Euro RSCG) et GQ (DDB Paris) ont longtemps fait débat. Le premier a été salué pour son côté innovant (offrir des espaces publicitaires aux internautes-utilisateurs), le second a été ardemment défendu par Gabriel Gaultier : « Il me fait penser aux films de Pierre ­Richard, un grand moment de bonne humeur. » Les campagnes de la catégorie 360°, quant à elles, ont réalisé une nette percée. Le bébé lutteur du film « Fight for kisses » de Wilkinson (JWT) a séduit la plupart des jurés. « J'aime l'idée de cette ­bataille du bébé pour l'amour de sa maman », a défendu ­Mercedes Erra (BETC). « Pas du tout une copie de ce que fait Bic », pour Rémi Holden (McCann). « Un signe, donné au marché, qu'on est capable de faire des choses différentes », pour Guillaume Chifflot (BDDP&Fils). « Une vraie idée de concept, trois minutes que l'on regarde jusqu'au bout », a souligné Luc Wise (agence V). Le seul bémol est venu de Benoît de Fleurian (Ogilvy), qui a déploré « un film un peu long ».

Concernant Internet, un jury spécifique s'était réuni au préalable à Paris, le 15 avril. Pas moins de 140 campagnes étaient présentées dans sept catégories (site de marques, site lié au lancement d'un produit/service ou site événementiel, site corporate, site d'e-commerce, bannière et bannière ­interactive rich media, film viral et enfin, catégorie nouvelle, campagne de téléphonie mobile). Dans cette sélection, nombre de jurés ont insisté sur la nécessité pour les agences de présenter « de façon plus détaillée et explicative » les campagnes Internet. Faute de quoi, elles auront de plus en plus de mal à émerger. La série des films viraux « Les Urbanophiles », conçue par l'agence Singapour pour promouvoir la région Auvergne, n'a pas eu besoin de longues explications pour s'imposer aux yeux des jurés à Madrid comme elle s'était imposée à Paris.

Envoyer par mail un article

Le « print » revient en force

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies