Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Série noire pour Black Jack

16/04/1999

Dans sa dernière campagne, Black Jack abandonne la gouaille de Michel Audiard pour un univers plus noir, façon Jean-Pierre Melville.

Un homme sort de prison, il a un air de Lino Ventura. Ses anciens acolytes, aux têtes de truands, l'attendent dans une DS. L'homme monte dans la voiture. Le chauffeur lui tend un Black Jack et déclare, laconique: «Voilà ta part». Il gratte le jeux. La tension monte. 100000F apparaissent dans la case gain et il répond: «Le compte y est». Après l'univers de Michel Audiard et desTontons Flingueursen 1994, Black Jack, l'un des piliers des jeux de grattage de la Française des jeux, revient le 18avril avec trois spots signés Alain Corneau, dans la veine des films de Jean-Pierre Melville.«Les derniers spots ont marché quatre ans, il était temps de les renouveler sans quitter l'univers des truands et du cinéma, les territoires de la marque», commente Bertrand Delvert, chef de produit à la Française des jeux qui n'a pas souhaité révéler le montant du budget.

Une seule signature

L'un des films rappelleLe Samouraï. «Sans connaître le nom du réalisateur ou les titres de ces films, intuitivement, tout le monde devrait reconnaître cet univers», explique Bruno Japy, codirecteur de création de McCann. L'humour des spots s'appuie sur le suspens et le sérieux exacerbé des situations. Sur cette campagne, Black Jack abandonne la signature «Et que ça saute!» pour adopter «Et vous, qu'allez-vous gratter aujourd'hui?» qui est celle de tous les jeux de grattage de la Française des jeux.

Envoyer par mail un article

Série noire pour Black Jack

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.