Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Grumly, l'ours qui délire bien

29/10/1999

Avec peu de moyens, Enjoy Scher Lafarge offre à son client Jemini un lancement de multimillionnaire. À découvrir à partir du 30octobre sur TF1 et Télétoon.

Malgré l' « Halloweenmania » ambiante, nos chères têtes blondes ne sont pas condamnées aux fantômes, sorcières et autres macchabées qui dégoulinent des rayons des supermarchés. Il y a encore de l'espoir grâce à Grumly, le nounours qui grogne quand on appuie sur son ventre, que lance aujourd'hui Jemini à destination des 2-5ans. Cette entreprise de la Sarthe compte bien rééditer, avec ce sympathique plantigrade, le coup du petit singe Kiki, avec lequel elle avait fait un tabac il y a une quinzaine d'années. Ce Grumly bénéficie d'une campagne pour le moins originale imaginée par l'agence Enjoy Scher Lafarge, décidément jamais à court de bonnes idées. À l'écran du 30octobre au 12novembre, en exclusivité sur TF1 et Télétoon, elle se compose de pas moins d'une quarantaine de films différents, chacun n'étant diffusé qu'à une seule reprise. Dans ces saynètes de 10secondes, Grumly vit toutes sortes d'aventures, devenant tour à tour « l'ours qui flambe avec sa bécane », « l'ours qui demande si ça mord », « l'ours qui fait des blagues à deux balles », etc.«Quand notre client nous a dit qu'il n'avaitqu'un million de francs à dépenser pour ce lancement, on lui a proposé de tout miser sur l'achat d'espace et de prendre à notre charge les frais de production », raconte Christophe Lafarge, le dirigeant de l'agence. Ainsi, plutôt que de toucher des honoraires, Enjoy a proposé d'être rémunérée aux résultats. Au-delà de 40000pièces vendues (150F l'unité), l'agence commencera à toucher un incentive. De même, c'est le directeur artistique maison, Christophe Caubel, qui s'est transformé en réalisateur pour l'occasion. Les acteurs des spots ne sont autres que les enfants des salariés de l'agence, dont les appartements ont été réquisitionnés pour les décors. Le producteur Première Heure y a aussi été de sa poche pour le montage et les incrustations de panneaux.« ça nous a quand même coûté une caméra numérique et beaucoup d'amis ont participé aux films », précise Christophe Caubel.

Envoyer par mail un article

Grumly, l'ours qui délire bien

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.