Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Réseau social

Quel envol pour Twitter ?

23/09/2016 - par Cécilia Di Quinzio

Twitter est sur le point d'être mis en vente. Il y a un an, nous interrogions deux experts pour qu'ils nous livrent leur «diagnostic». Voici les recommandations d'Erwann Gaucher et de Pascal Lechevallier.

Twitter patine. A l'occasion de la présentation de ses résultats pour 2015 le 10 février, le réseau social américain a reconnu ne pas avoir réussi à augmenter son nombre d'utilisateurs au quatrième trimestre. Twitter revendique 320 millions d'abonnés fin 2015, soit exactement le même niveau que trois mois plus tôt. En excluant les abonnés recevant un service allégé par SMS, le nombre a même reculé, passant de 307 millions fin septembre à 305 millions fin décembre.

Peu intuitif

En réalité, Twitter compte 44% d'utilisateurs actifs. Son cofondateur Jack Dorsey en avait d’ailleurs fait l’aveu en septembre 2015: les initiatives pour améliorer les produits «n'ont pas encore eu d'impact significatif sur l'augmentation de notre audience ou sa participation. C'est inacceptable.» Contrainte des 140 caractères, design peu attractif, dispositif général peu intuitif... Le réseau social reste difficile d’utilisation. De l’avis de son directeur financier Anthony Noto, tant que Twitter ne parviendra pas à toucher le grand public, il n’y aura pas de croissance importante et durable. Pour l’heure, le taux de pénétration de Twitter reste inférieur à 30% sur les plus grands marchés mondiaux, ce qui «implique que nous n'avons touché que les précurseurs et ceux qui s'enthousiasment pour les technologies», expliquait-il.

 

Reco n°1

Améliorer le système de recommandation

Erwann Gaucher, directeur adjoint de France Bleu en charge des nouveaux médias et des réseaux sociaux

 

«Twitter souffre de son côté non-communautaire. Un réseau social doit être capable d'analyser le comportement de ses utilisateurs pour recommander des comptes vraiment pertinents, pour éviter qu'ils tournent en rond. Le récent onglet Suggestions est restreint, très peu performant et demande trop d'efforts aux utilisateurs. Chez Facebook, au contraire, on est multi-sollicité: amis d'amis, nouvelles pages... Créer et s'abonner à des communautés est intuitif. Il manque à Twitter un dispositif de recommandations à la Netflix, qui en a fait son succès. Twitter gagnerait aussi à proposer des options de personnalisation du flux, même si les membres historiques du réseau social apprécient justement son aspect exhaustif et moins directif que ses concurrents...»

 

Reco n°2

Intégrer un groupe comme Google

Pascal Lechevallier, directeur général du cabinet de consulting What's Hot Media

 

«Le partenariat renforcé de Twitter avec Google pour inclure des tweets dans les résultats de recherche comporte des perspectives intéressantes. Cela va donner plus de visibilité aux activités du réseau social, qui a peut-être atteint son apogée en termes de croissance. Et permettre de toucher une communauté plus large avec des informations qui sont pour l’heure plutôt confidentielles. On pourrait même envisager une intégration plus globale de Twitter dans Google. Un peu à la manière d’un Buzzfeed, ou d’un Vice, qui ont uni leurs concepts très forts et novateurs sur la vidéo à un studio plus gros, Comcast-NBC Universal en l'occurrence… Pour Google, c’est une occasion de se positionner sur l’info en temps réel, avec un enrichissement de ses propres données, grâce au système de hashtag inhérent à Twitter. Avant cela, il faut que Twitter s'affirme comme un méta-média et se développe plus dans l'éditorialisation des contenus diffusés sur sa plateforme.»

Envoyer par mail un article

Quel envol pour Twitter ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.