fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Un marché en ébullition

Le succès de Mediapart a fait des émules: entre 2010 et 2015, le nombre de sites d’information est passé de 189 à 906, dont 391 pure players, selon la Commission paritaire des publications et agences de presse. Et la tendance s’accélère depuis plusieurs mois avec notamment le lancement des Jours, de Mediacités et même de Spicee, tous sur un modèle payant. Fondé début 2016 par d’anciens journalistes de Libération, le site Les Jours revendique 7 000 abonnés, avec un positionnement mêlant «slow journalism» et sujets d’actualité, comme l’empire de Vincent Bolloré ou ces Français jihadistes qui reviennent de Syrie. Mediacités, lui, s’est lancé à Lille en décembre 2016 autour de l’investigation en local et prévoit de se décliner à Nantes, Lyon et Toulouse dans les prochaines semaines. De son côté, Spicee propose sur abonnement des documentaires vidéo de qualité. Le site compte déjà 5000 abonnés, invités à piocher dans le catalogue en fonction du temps dont ils disposent. «La presse en ligne est en ébullition: en deux ans, le nombre d’adhérents au Spiil [le Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne] est passé de 100 à 150», expliquait son président, Jean-Christophe Boulanger, lors de la dernière édition du salon La Presse au futur, fin novembre 2016.

 

 

Au cimetière des pure players

Owni, Newsring, Bakchich, Dijonscope sont quelques-uns des pure players d’information aujourd’hui disparus. Faute d’audience et surtout de modèle économique, il n’est pas rare qu’un site soit contraint de fermer ses portes. Parfois, la marque peut connaître une seconde jeunesse après un rachat. Tel a été le cas de Quoi.info, repris par Prisma Media mi-2015 et intégré au site de Ça m’intéresse. Mais, faute de notoriété, la plupart d’entre elles ne restent qu’un lointain souvenir.

Envoyer par mail un article

La stratégie payante des pure players d’info

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.