Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

presse

"La presse écrite a de l'avenir"

28/05/2009 - par Entretien : Amaury de Rochegonde

Bruno Frappat, président de Bayard Presse, laissera son fauteuil fin juin à son directeur général Georges Sanerot. Il revient sur son bilan et sur l'évolution du journalisme.

Chaque année, La Croix publie un baromètre qui montre la défiance des Français vis-à-vis des médias. Pensez-vous, comme Rupert Murdoch, que les journalistes ont péché par autosatisfaction?

B.F. Le mépris vis-à-vis des journalistes et des journaux est né avec la presse. Je ne souscris pas à l'idée que c'est une profession qui a eu son âge d'or et dont l'aura se serait

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner