fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Fimalac rachète Webedia

17/05/2013 - par Amaury de Rochegonde

Le groupe de Marc Ladreit de Lacharrière va prendre le contrôle des sites Pure Medias, Pure People et Pure Trend.

Le groupe Fimalac de Marc Ladreit de Lacharrière est entré en négiociations exclusives pour prendre une participation majoritaire dans Webedia (Pure People, Pure Medias, Pure Trend, Pure Break), afin de former un nouveau pôle médias sur Internet qu'il consolidera avec le portail féminin Terrafemina.com, via la société TF Co.


Le groupe Webedia, dont la mise en vente par la banque Rothschild avait été annoncée par Stratégies en avril dernier, a été fondé en 2008 par Cédric Siré et Guillaume Multrier. Selon ses fondateurs, il emploie 160 salariés et a réalisé 20 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012 pour un Ebitda (bénéfice opérationnel) de 7 millions d'euros. Il totalise une audience de plus de 10 millions de visiteurs uniques par mois. Fimalac, copropriétaire de l'agence de notation Fitch Ratings et candidat malheureux au rachat du groupe Les Echos en 2007, s'est développé récemment dans le domaine du spectacle vivant.


«L'acquisition d'une majorité du capital de notre groupe par Fimalac, dont l'ambition est d'intégrer toute la chaîne de valeur des médias et du divertissement, et qui bénéficie de moyens financiers importants, représente une opportunité exceptionnelle pour pouvoir accélérer notre développement. Grâce à cette opération, nous pourrons conforter Webedia dans sa position de leader parmi les médias digitaux et poursuivre la progression du groupe tant en France qu'à l'international», expliquent Cédric Siré et Guillaume Multrier.

Développement international

Outre sa participation majoritaire dans le nouveau Webedia, Fimalac apportera 20 millions d'euros de capitaux frais pour «financer son développement à l'international», notamment en Allemagne et peut-être en Turquie, selon Cédric Siré. «Notre projet, c'est d'en faire un champion des médias et du divertissement sur Internet», a-t-il ajouté. Il s'agit aussi selon lui «d'optimiser les synergies avec Fimalac, en mettant à sa disposition les audiences internet de Webedia et son savoir faire, notamment dans la billetterie et la promotion de spectacles et d'artistes».


Pour le PDG de Fimalac, Marc Ladreit de Lacharrière, «le groupe bénéficiera d'une présence sur toute la chaîne de valeur: la production, la distribution, et désormais la vente et la promotion publicitaire de divertissements grâce à l'expertise et au savoir-faire digital de Webedia, dont les sites traitent quotidiennement de l'actualité des artistes.»

Ses deux fondateurs resteront au tour de table du nouveau Webedia et disposeront comme Véronique Morali, administratrice de Fimalac et fondatrice de la holding TF Co, d'un siège au sein de son directoire.

Envoyer par mail un article

Fimalac rachète Webedia

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.