Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Journalisme

Guiti News, un média « franco-réfugié » pour porter un double regard sur l'actualité

23/01/2019 - par A.M. avec AFP

Lancé mardi 22 janvier, le site gratuit Guiti News parlera d'immigration en s'appuyant sur des journalistes français et réfugiés qui travailleront en binôme.

Guiti News, un nouveau média en ligne créé à Paris par des journalistes français et des journalistes réfugiés, propose de «porter un double regard sur l'actualité» et de «parler de l'immigration autrement», a expliqué à l'AFP l'un de ses fondateurs mardi 22 janvier.

«Guiti, ça veut dire le monde et l'univers en perse. C'est l'identité de notre média, on a des journalistes originaires des quatre coins du monde», indique Mortaza Behboudi, journaliste afghan arrivé en France en juillet 2015, à l'origine du site lancé mardi.

«L'immigration, c'est aussi du positif»

Cet ancien résident de la Maison des journalistes, une structure parisienne qui accueille les professionnels des médias persécutés dans leur pays, a commencé à songer à la création d'un nouveau média l'été dernier, alors qu'il était en reportage sur l'île grecque de Lesbos. «Avec d'autres journalistes, on a eu envie de montrer que l'immigration, c'est aussi du positif. L'idée de Guiti est venue au fil des rencontres», raconte le journaliste âgé de 24 ans.

«On s'est rendu compte que beaucoup de journalistes réfugiés ne peuvent pas travailler en France» par manque de contacts et parce qu'«ils ne connaissent pas la ligne éditoriale des médias français», poursuit-il, précisant que Guiti souhaite aussi pouvoir les former.

Et du côté des Français, «beaucoup de journalistes nous ont dit qu'ils n'arrivaient pas à vendre leurs sujets sur l'immigration, car les rédactions ont d'autres priorités comme les gilets jaunes ou l'affaire Benalla», constate-t-il.

Un média parrainé par Edwy Plenel et Pierre Haski

«Croisons les vues, croyons les regards», c'est le slogan de Guiti News qui compte une dizaine de journalistes pour moitié français, et pour moitié réfugiés de plusieurs pays (Syrie, Tchad, Cameroun, Pakistan...) avec comme principe de traiter des sujets en binôme «franco-réfugié» : «c'est un partage de compétences et d'opinion», estime Mortaza Behboudi.

Côté format, Guiti proposera des reportages, vidéos, photos, des articles, podcasts, des témoignages et des dessins. Parmi les premiers sujets mis en ligne, un podcast sur le «premier maillot de bain» où deux femmes afghanes exilées en France raconte leur première fois dans cette tenue inhabituelle pour elles; ou encore une vidéo sur «le difficile parcours des demandeurs d'asile LGBT en France».

Démarré grâce à une campagne de financement en ligne, et avec l'appui de deux parrains prestigieux, le directeur de la publication de Mediapart Edwy Plenel et le journaliste Pierre Haski, Guiti News vise dans un premier temps la publication de 4/5 sujets par semaine, puis de plusieurs sujets par jour.

Gratuit dans un premier temps, le site sera accessible sur abonnement dès cet été avec des formules autour de 6 euros par mois et 70 euros par an.

Envoyer par mail un article

Guiti News, un média « franco-réfugié » pour porter un double regard sur l'actualité

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.