Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Droits sportifs

Pas de diffuseur TV pour la Ligue féminine de handball

29/08/2019 - par M-C.R, avec AFP

Malgré un dialogue entre la chaîne BeIN Sports et la Ligue féminine de handball, aucun accord n'a été trouvé, laissant en berne la retransmission des matchs des handballeuses. La LFH regrette cette décision pointant du doigt une inégalité face à leurs confrères masculins.

La Ligue féminine de handball (LFH) n'a plus de diffuseur TV national après l'échec de négociations avec BeIN Sports, a-t-elle  annoncé mercredi 28 août, à l'ouverture du championnat, en regrettant «une profonde inégalité» avec les hommes. «Depuis 3 saisons, 15 rencontres de LFH (saison régulière et play-offs, ndr) étaient retransmises en direct sur les antennes de BeIN Sports», a souligné la LFH. Mais selon la ligue, la chaîne «a décidé de réorienter son investissement pour couvrir intégralement le championnat (masculin) Starligue (182 matches)». Une version contestée par BeIN Sports, qui a par ailleurs réaffirmé son «soutien au sport féminin en France». Depuis, «aucune TV nationale ne s'est positionnée», regrette la LFH, qui rappelle les récents titres des Bleues (argent à Rio, or à l'Euro 2018 en France et aux Mondiaux 2017) et la bonne santé du championnat féminin, avec notamment l'obtention d'un contrat de naming cette saison. «Dans un contexte où les valeurs du sport féminin sont régulièrement mises en avant dans les médias, il demeure en réalité une profonde inégalité dans l'exposition de nos compétitions nationales féminines», souligne la ligue.    Vente séparée

BeIN Sports continuera en revanche de programmer les rencontres de Brest et Metz en Ligue des champions féminine. Jusqu'en janvier 2019, la diffusion de la LFH faisait partie d'un paquet avec les matchs des équipes de France de handball masculine et féminine. D'après BeIN Sports, la fédération et la ligue ont «préféré gérer la ligue féminine séparément»«Cette vente séparée relevait d'un commun accord avec la chaîne», répond une responsable de la LFH, Cécile Mantel. La chaîne estime aussi que la LFH a refusé ses propositions, mais des discussions sont toujours en cours. «Nous ne demandions que la prise en charge des frais de production par le diffuseur, ce qui revient grosso modo à 300 000 euros par saison», souligne Cécile Mantel. «Ils souhaitaient réduire leur niveau d'investissement dans la production», ajoute Cécile Mantel. Selon elle, des matchs de la LFH étaient diffusés au niveau national depuis au moins 2005, sur Sport + (Canal +) disparu en 2015, ou BeIN Sports.

Le sport féminin représentait entre 16 et 20% du volume horaire de diffusion des retransmissions sportives en 2016, en nette progression (7% en 2012, 14% en 2014), selon des estimations du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). 

Envoyer par mail un article

Pas de diffuseur TV pour la Ligue féminine de handball

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.