Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

Vers un géant paneuropéen de la télévision ?

12/11/2019 - par Emmanuel Gavard avec AFP

L’italien Mediaset augmente sa participation chez l’allemand ProSiebenSat.1... Pour contrer les Netflix, Disney+ et autres Hulu, les contours d'un géant paneuropéen de la télévision commencent à voir le jour. Mais cela ne se produira que si les groupes parviennent à s'entendre...

Le groupe de télévision italien Mediaset, propriété de la famille Berlusconi, a annoncé lundi 11 novembre avoir augmenté sa participation à 15,1%, dans son homologue allemand ProSiebenSat.1. Et ce, alors qu'il a lancé un projet visant à renforcer «la télévision européenne» face aux géants du numérique.

Mediaset avait acquis 9,6% de ProSiebenSat.1 en mai dernier. Cette fois, c'est Mediaset España, sa filiale espagnole, qui a acquis 5,5% du capital du leader du secteur en Allemagne. «L'opération confirme la confiance de Mediaset dans l'avenir de la télévision gratuite en Europe et la volonté de développer son potentiel de croissance en Allemagne, le plus grand marché des médias en Europe», a expliqué le groupe dans un communiqué. Mediaset a souligné que cette acquisition marquait «un nouveau pas vers la création d'un acteur paneuropéen actif sur les principaux marchés».

Lire aussi : Mediaset et Finivest réclament 3 milliards d'euros à Vivendi

Le groupe a annoncé en juin son intention de fusionner ses activités italiennes et espagnoles dans une holding européenne de droit néerlandais, baptisé Media For Europe (MFE). Son objectif à terme est de fédérer les grands acteurs européens de la télévision afin de mieux lutter contre les plateformes numériques comme Netflix. Mediaset «croit fermement dans l'avenir européen de l'industrie des médias», a-t-il insisté, en soulignant «être convaincu de la nécessité d'une riposte pan-européenne pour affronter les défis concurrentiels et technologiques en cours». «Des dimensions adéquates permettront à tous les plus grands émetteurs européens de rivaliser à égalité» avec les autres acteurs, en permettant d'avoir la taille nécessaire pour être plus efficaces dans la publicité, les technologies, la production de contenus, a-t-il plaidé.

Vivendi ne l’entend pas de cette oreille

MFE est néanmoins bloqué en raison des divers recours déposés par Vivendi en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas. Le groupe français conteste les statuts de MFE – validés par des assemblées générales en septembre –, car ils vont permettre à la famille Berlusconi, via sa holding Fininvest, de renforcer largement son contrôle sur le groupe, au détriment des autres actionnaires, dont Vivendi. Après des semaines de tensions, Mediaset a proposé une conciliation à Vivendi, en modifiant certains aspects contestés du statut. La juge du tribunal de Milan en charge du dossier a fixé la prochaine audience au 22 novembre, pour permettre «aux parties de vérifier la possibilité de cette conciliation», a expliqué Mediaset la semaine passée.

Envoyer par mail un article

Vers un géant paneuropéen de la télévision ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.