Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Médias

M6 sauve les meubles au premier semestre

29/07/2020 - par TP/AFP

Le groupe audiovisuel a amélioré son bénéfice de 83,6% sur un an grâce à deux opérations capitalistique, sans lesquelles il aurait été divisé par deux.

Le groupe de télévision M6 a publié mardi 28 juillet un bénéfice net en forte hausse (+83,6%) au premier semestre, à 162,3 millions d'euros, principalement grâce à deux opérations capitalistiques lui ayant permis de dégager des plus-values sur la période.

Sans ces opérations, le résultat net du groupe est divisé par deux sur la période, à 42,7 millions d'euros, principalement en raison de l'effet de la crise sanitaire, qui a fortement grevé le chiffre d'affaires, en baisse de 22% à 557,3 millions d'euros.

«La Covid nous a fait mal, nous avons eu un recul significatif de notre chiffre d'affaires que nous avons réussi à limiter grâce aux économies réalisées. Nous nous sommes mobilisés à tous les étages pour trouver des économies là où c'était possible afin d'éviter que l'impact ne soit trop sévère», a expliqué à l'AFP le directeur financier Jérôme Lefébure.

Sans surprise, l'Ebitda (résultat opérationnel courant) consolidé est également en baisse, de 43,1%, à 84,4 millions d'euros. Les activités du groupe -télévision, radio, production ou diversifications- voient toutes leur chiffre d'affaires reculer, entre 21% et 27%, principalement sous l'effet du confinement au deuxième trimestre dans l'Hexagone.

Lire aussi : M6 dévoile un grand plan d'économie

Les chaînes et radios du groupe ont globalement vu leur audience s'améliorer au premier semestre, avec d'excellents résultats pour plusieurs programmes phare de la chaîne M6, tels que Top Chef, Pékin Express ou Mariés au premier regard, et une hausse de 1,6 point de l'audience de RTL, devenue première radio nationale à égalité avec France Inter.

Le groupe a mené à terme au premier semestre le rapprochement entre iGraal et Global Saving Group (GSG), dans le domaine du marketing numérique, devenant premier actionnaire du nouvel ensemble (à 41%), et réalisé l'ouverture de capital de sa filiale Bedrock, deux opérations qui lui ont permis de dégager une plus-value totale de près de 120 millions d'euros.

«Ce sont deux opérations stratégiques. La première amène une valorisation du patrimoine développé avec iGraal, mais également un réinvestissement, puisque nous devenons premier actionnaire auprès de deux fonds. Dans la seconde, il y a un appétit européen, notamment de la part des filiales de notre actionnaire (RTL Group), qui nous permet d'envisager une mutualisation des coûts», a détaillé Jérôme Lefébure.

L'absence de versement de dividende au titre de l'exercice 2019 et le plan d'économies déjà annoncé ont permis à M6 d'améliorer sa situation financière, avec des capitaux propres en forte hausse.

Soulignons enfin que lors de sa réunion du 28 juillet 2020, le conseil de surveillance du groupe M6 a décidé la nomination de Régis Ravanas au directoire. Le directeur des activités audio du groupe est en charge des antennes radio, de la musique et des spectacles.

Envoyer par mail un article

M6 sauve les meubles au premier semestre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.