fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Numérique

Damien Viel (Twitter France) : « Spaces, une opportunité de dialogue sur Twitter »

26/03/2021 - par Amaury de Rochegonde

Damien Viel, directeur général de Twitter France, s'exprime sur Spaces, ces espaces vocaux qui sont progressivement intégrés dans les fonctionnalités de la plateforme.

Twitter offre de participer aux conversations. Percevez-vous une évolution de plus en plus forte vers le vocal de ce qui était jusqu’à présent surtout des échanges écrits ou vidéos ?
Damien Viel. C’est un phénomène profond sur lequel on travaille depuis de longs mois. On souhaite développer et accélérer ce qui est notre raison d’être : la conversation publique. On est passé de 140 à 280 caractères, nos utilisateurs font de plus en plus appel au live vidéo et on a vu s’accroître l’importance de la voix à travers les tweets audio ou les DM audio. Spaces n’est que l’expression de notre volonté de nous doter des moyens de conversation vers lesquels souhaitent évoluer nos utilisateurs. La voix est un élément fondamental de la conversation dans ce qu’elle peut apporter comme possibilité de nuance et d’authenticité. Ce sont là deux mots-clés. Et depuis le début de la crise sanitaire, il y a une énorme volonté de conversation même si cela vient d’une tendance plus ancienne.

Vous testez depuis décembre Spaces, une sorte de chatroom vocale. L’idée est-elle de fédérer les communautés autour de la conversation à la façon de Clubhouse ?
C’est un élément complémentaire à la manière dont on vient échanger sur Twitter. On vient prolonger sur Spaces son expérience de la conversation publique. C’est une vraie opportunité de dialogue avec nos utilisateurs. Sur iOS, il est possible de créer des espaces, d’inviter qui l’on souhaite et d’entamer la conversation. Sur Android, on peut participer mais il faudra attendre un déploiement progressif pour ouvrir une conversation. Dans l’expérimentation, nous avons pour l’instant privilégié les comptes individuels. Pas encore les marques. Mais cela viendra.
 
Sera-t-il possible d’interagir vocalement avec un événement ?
On utilise Twitter pour commenter un match en direct ou interagir autour d’une émission. Demain, les usages se feront aussi avec les acteurs de ces événements. À l’occasion des Grammy Awards, il y avait la possibilité de commenter le show, d’inviter les participants et d’en faire un événement complémentaire et parallèle dans les conditions de sécurité qu’offre Twitter. Notre vocation est de mettre à disposition des formats et de laisser faire les utilisateurs. L’élection présidentielle sera sans doute un événement important pour le développement des conversations autour de ces espaces.
 
Comment inclure les marques dans le vocal ?
On a la chance d’être accompagnés par des marques qui ont une vraie passion pour l’innovation de format. Sur le live, nous en sommes à 20,6 millions de spectateurs sur le show Vuitton, soit +20 à +30% par rapport à nos précédents records, à un moment où les marques sont obligées de repenser la façon dont elles interagissent avec des événements. Sur l’automobile, la présentation de Renault eWays, via un live sur Twitter, a fait 2,3 millions de spectateurs. L’appétit se tourne maintenant vers les possibilités liées à la voix. On réfléchit à l’ouverture de ce champ de conversations possibles avec les marques. Des grands rendez-vous de marques, des événements comme VivaTech seront l’occasion pour nous de tester cela. Rien n’empêche les entreprises d’utiliser cet outil dans leurs relations B to B.

Envoyer par mail un article

Damien Viel (Twitter France) : « Spaces, une opportunité de dialogue sur Twitter »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.