fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Talent à suivre

Fadily Camara, tout écran

25/08/2021 - par Ambrine Ziani

Chez elle, l'humour est omniprésent. La première stand-uppeuse à avoir diffusé son spectacle sur le catalogue monde de Netflix décline sa création humoristique sur scène, en télévision et en digital.

«Je dis toujours que mon spectacle sur Netflix Monde, c’est ma plus belle carte de visite», lance modestement Fadily Camara. En 2019, la jeune femme de 28 ans a été la première standuppeuse à avoir un spectacle – La plus drôle de tes copines – d’une heure lancé dans le monde entier sur la plateforme de SVOD. Jusqu’ici, seuls les shows de comédiens et stand-uppeurs de trente minutes étaient diffusés.
Originaire de Neuilly-sur-Marne en Seine-Saint-Denis, elle démarre ses sketches sur les scènes des Folies Bergère et du Paname Art Café dans la capitale. En parallèle, elle entame une tournée de plusieurs comedy clubs parisiens dédiés au stand-up. Un exercice qu’elle qualifie de «passage dans la salle de l’esprit et du temps», citant une pièce incontournable de la saga Dragon Ball Z. «J’avais cumulé toutes les scènes possibles pour vraiment me connaître sur scène et savoir ce que j’avais envie de raconter», confie celle qui sortira la première partie de son second one-woman-show à la rentrée.

Écrire puis interpréter

Révélée en 2017 dans le Jamel Comedy Club, l’humoriste et actrice a toujours su décliner ses vannes sur divers supports. Selfie (cinéma), HF (1) (Clique TV), LOL : qui rit, sort ! (Amazon Prime Video), Real par Soul Sisters (Vice TV) ou encore L’appart du couple brisé avec son mari humoriste Hakim Jemili (YouTube). Pour elle, l’écriture est centrale. L’interprétation vient ensuite. «La vraie différence entre la scène et les autres supports, c’est l’instantanéité du retour du public. Sur scène, soit les gens rient, soit ils ne rient pas, bien qu’il puisse y avoir des réactions compliquées. Sur internet, les retours ne sont pas instantanés et les commentaires peuvent être un peu plus durs.»

Fadily Camara rôde ses vannes en moyenne trois fois par semaine au Comedy Club, au Fridge Comedy Club initié par Kev Adams et au sein de Madame Sarfati Comedy Club lancé par Fary, son co-auteur. «Construire ce qui va être joué en une heure, c’est vraiment ça le meilleur moment», confie celle qui compose aussi avec l’improvisation. «Toutes les vannes ne peuvent pas être prévues à l’avance. Sur scène, tu prends le pouls du public en fonction des rires, puis tu adaptes ton texte pour qu’il plaise au plus grand nombre. Et parfois, des vannes fonctionnent sur un public le lundi, mais pas le mardi, car le public est différent. C’est un long processus.»
D’origine guinéenne, sénégalaise et marocaine, elle jongle avec son quotidien et les sujets d’actualité, dont le féminisme et la politique rythmée par les petites phrases au clash verbal. Sa limite ? «Ne pas blesser», bien qu’elle considère que «l’humour peut traduire toutes les émotions».

 

Instagram : @fadilycamara

Envoyer par mail un article

Fadily Camara, tout écran

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.