fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

Sexisme : Pierre Ménès quitte Canal+

12/07/2021 - par EG avec AFP

Accusé d’agressions sexuelles au mois de mars dernier, le présentateur sportif a annoncé avoir trouvé un accord avec la chaîne. Il ne reviendra plus à l’antenne et annonce avoir d'autres projets sur internet.

Pierre Ménès ne reviendra pas sur Canal+: mis sur la touche depuis la fin mars après des accusations d'agressions sexuelles, le chroniqueur vedette du «Canal Football Club» a annoncé avoir trouvé un accord financier avec la chaîne cryptée, mettant fin à près de 12 ans de collaboration.

L'accord, dont le montant est «strictement confidentiel», a été conclu le 1er juillet, comme l'avait révélé L'Équipe, a précisé Pierre Ménès lors d'un entretien à l'AFP. «Ce n'est pas un licenciement, c'est moi qui ai demandé à partir», a-t-il assuré. Sollicité par l'AFP, Canal+ n'avait pas confirmé lundi matin ces informations.

Lire aussi : Les Grosses Têtes de RTL épinglées pour des propos «discriminants» et «sexistes»

L'ancien journaliste de L'Équipe est dans la tourmente depuis la diffusion, le 21 mars sur Canal+, d'un documentaire («Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste»), sur le sexisme dans les rédactions sportives et la révélation de séquences l'incriminant, coupées au montage à la demande de la direction de la chaîne.

Pierre Ménès, 58 ans, est accusé d'avoir soulevé hors antenne en 2016 la jupe de la journaliste Marie Portolano, co-réalisatrice du documentaire. Il assure ne pas s'en souvenir en raison de graves problèmes de santé à l'époque (une cirrhose non alcoolique qui l'a éloigné des plateaux pendant sept mois et a nécessité une double greffe du foie et d'un rein). Pierre Ménès est aussi critiqué pour avoir embrassé de force à la télévision la journaliste Isabelle Moreau en 2011, ainsi que la chroniqueuse Francesca Antoniotti en 2016.

Lire aussi :  Violences sexuelles : Canal+ accusée de censure pour protéger Pierre Ménès

 Soupçonné d'avoir voulu protéger son chroniqueur vedette en censurant des passages du documentaire, la chaîne cryptée avait dans la foulée annoncé le lancement d'une enquête interne - dont les résultats n'ont pas encore été dévoilés - et l'avait écarté de l'antenne fin mars. «D'un commun accord», selon Pierre Ménès. «Je ne me voyais pas revenir à l'antenne avec certaines personnes qui m'ont lâché de façon ignoble», a expliqué le chroniqueur, citant également «le flou qui entoure les droits de la Ligue 1», dont la chaîne cryptée a annoncé se retirer après l'entrée fracassante d'Amazon sur le marché le mois dernier. Pour la rentrée, il envisage de lancer sa propre plateforme en ligne, toujours en lien avec le milieu du ballon rond.  

Lire aussi :

Canal+ condamnée en appel à verser près de 3,5 millions d'euros à Maïtena Biraben

Amazon dans la bergerie de l’audiovisuel

Envoyer par mail un article

Sexisme : Pierre Ménès quitte Canal+

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.