fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La ventilation des médias

Sur le segment de la mode, couture, bijouterie et joaillerie hors parfumerie, le rebond des investissements publicitaires médias du luxe est indéniable en 2021, selon Kantar : +23 % en septembre 2021 (vs septembre 2020). Mais les investissements restent en deçà de 2019 à l’exception de la télé où ils sont en hausse grâce à des joaillers comme Pandora, Mauboussin et Swarovski.  En septembre 2020, on avait observé une très forte baisse : -35 % vs septembre 2019 (-15 % tous secteurs confondus). « Sur ce secteur, même si elle reste première, la part de marché de la presse s’est érodée, passant de 69 % en 2019 à 62 % en 2021 », constate Hélène Bouchon, responsable études et recherche de Mediabrands. Si l’on envisage l’univers en incluant la parfumerie, qui pèse à elle seule la moitié de l’univers du luxe élargi, le rebond est de 34 % en 2021 vs 2020, année qui affiche -43 % vs 2019. « Le niveau de 2019 n’a pas encore été retrouvé, même en télé », ajoute-t-elle. Dans cet univers élargi (qui prend mal en compte le digital), les parts de marché sont trustés par la presse (44 %), et la télé (41%). Reste à scruter le dernier trimestre qui est essentiel pour ce secteur avec les fêtes et définira la tonalité de 2021.

Envoyer par mail un article

Des budgets en pleine redistribution

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.