Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Édito

Front commun

14/11/2019 - par Gilles Wybo

Rien de tel qu’un ennemi commun pour se serrer les coudes ! Face à un Netflix tout-puissant, les géants de la télévision sont en train de nouer des alliances inédites. Il y a d’abord Salto, plateforme de SVOD sur laquelle travaillent main dans la main, TF1, M6 et France Télévisions. Elle devrait voir le jour début 2020. Une nécessité car d’autres prédateurs se profilent: Disney+ en mars 2020, Amazon Prime video, etc.
Et puis il y a des offensives concertées, comme cette semaine, avec la publication d’une étude du SNPTV, portée par David Larramendy (M6 Publicité) et François Pellissier (TF1 Pub), sur l’efficacité et le ROI de la publicité à la télévision. En ligne de mire cette fois-ci, les réseaux sociaux !  
Pour que ces concurrents trouvent un terrain d’entente, il faut en général qu’il y ait péril en la demeure. Ainsi, il y a quelques semaines, la presse écrite parlait d’une seule voix pour mobiliser sur le sujet des droits d’auteur sur internet. Des groupes de presse ouvertement concurrents montaient au front ensemble contre les Gafa.
Autre alliance d’un nouveau genre, l’union scellée entre Leo Burnett et Chemistry (Publicis Groupe). D’un côté, une agence créative historique, fondée en 1935 à Chicago, à l’origine par exemple de la campagne mythique « Marlboro man » en 1954 et qui a été utilisée jusqu’en 1999 (d’ailleurs le premier Marlboro Man, Robert Norris vient de décéder à 90 ans). Et de l’autre, une agence créée seulement en 2011 et spécialisée en CRM et relation client. Bref, l’union de la création et de l’efficacité marketing ! Le nom de ce nouveau-né : Leo Burnett Paris.

Lire aussi : Le plan anti-Netflix de l’audiovisuel britannique

Envoyer par mail un article

Front commun

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.