Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Édito

Tweet again à Washington

18/06/2020 - par Gilles Wybo

Quand le président d’un des pays les plus puissants au monde, propage de fausses informations sur un réseau social, faut-il le laisser s’exprimer au nom de la sacro-sainte liberté d’expression ou le censurer au nom de la lutte contre les fake news, du vivre-ensemble et de l’ordre public ? Vous avez deux heures !
Cela pourrait être le sujet du bac philosophie dans quelques jours… s’il avait lieu cette année. Twitter a pris une décision courageuse en censurant des tweets du président américain, quitte à déclencher son ire. Il faut dire que la plateforme touche à la principale arme médiatique du premier homme des États-Unis en pleine course à la réélection. Dans la catégorie influenceurs, Donald Trump « pèse » avec ses 82 millions d’abonnés sur Twitter et ses 29 millions d’abonnés sur Facebook. L’habitant de la Maison Blanche en tweetant comme il respire est devenu le premier président/influenceur, nous faisant basculer dans une émission de téléréalité mondiale, avec de nombreux dérapages, des fake news en pagaille, des jugements à l’emporte-pièce, même des menaces géopolitiques en 140 signes…  
Le 29 mars dernier, le réseau social à l’oiseau bleu avait déjà censuré deux tweets du président brésilien Jair Bolsonaro qui continuait de nier la nécessité de prendre des mesures fortes contre l’épidémie et prétendait, sans preuve, que « le Brésil détient un médicament efficace contre le Covid-19 », rapportait Courrier International
Tant mieux, car le combat contre les fake news ne peut souffrir d’exceptions. Il renforce la démocratie, même si cela oblige au passage à censurer des présidents eux-mêmes démocratiquement élus…

 

Lire aussi : Modérer les immodérés

Envoyer par mail un article

Tweet again à Washington

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.