Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le billet

Drahi par la Bourse

18/09/2020 - par Amaury de Rochegonde

Ce ne sont pas des journalistes de Libé qui le disent. Ce sont des acteurs de la société civile, parmi lesquels l’écrivain Alain Damasio, l’historien Pap Ndiaye ou l’économiste Thomas Piketty. En tout, une centaine de personnalités qui ont lancé dans Le Monde, le 11 septembre, un appel « Pour un quotidien Libération entièrement libre ». À la lecture du texte, qui relate pourquoi il n’y a pas lieu de se réjouir du fonds de dotation mis en place par Altice, on sent que l’expertise de Julia Cagé, auteure de Sauver les Médias (La République des idées), n’est pas loin. Il pointe la faiblesse de la dotation - 15 millions d’euros alors que Patrick Drahi peut y défiscaliser 60% de ses apports – et reprend l’information de Capital selon laquelle Patrick Drahi a empoché 72 millions d’euros de dividendes en 2016, lors de la vente à SFR de ses journaux (Libé, L’Express…) qu’il avait payé 7 millions d’euros. Soit 65 millions de plus-value (et 60 millions d’effacement de dette). De quoi faire réfléchir surtout quand on songe que Patrick Drahi va dépenser 2,5 milliards d’euros pour retirer de la Bourse d’Amsterdam Altice Europe et est prêt à payer, pour cela, 25 % au-dessus de cours de son action. Que sont, à cette aune, 15 millions supplémentaires qui conforteraient l’indépendance de Libé ?

Envoyer par mail un article

Drahi par la Bourse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.