Vous êtes ici

Brand content

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Brand content

Société générale séduit les PME et ETI

24/10/2016 - par Gilmar Sequeira Martins

Pour convaincre les dirigeants de ces types d'entreprise de la pertinence de ses solutions, la Société générale, épaulée par son agence Fred & Farid, a misé sur des vidéos de témoignages et un site spécifique. L'opération s'est révélée très payante.

Objectif

Augmenter le nombre de prêts et de clients. Comment augmenter le nombre de clients issus des rangs des PME (10 à 250 salariés) et ETI (entreprises de taille intermédiaire, 250 à 5 000 collaborateurs) et augmenter l’encours de crédits destiné à ce marché? Pour une banque classique comme la Société générale, le défi n’est pas mince. En effet, les dirigeants de ces entreprises considèrent généralement que les établissements bancaires ne prennent pas assez en compte leurs problématiques spécifiques. «Ils sont très exigeants et préfèrent ne pas s’en tenir au seul discours des banques», résume Julien Du Tertre, brand strategist de Fred & Farid, chargé du budget.

 

Moyens

Six vidéos en owned et paid media. Afin de promouvoir le site de la Société générale consacré aux PME et ETI, l’équipe de Fred & Farid crée une série de vidéos mettant en scène de véritables dirigeants ayant bénéficié de l’accompagnement de la banque. «Il s’agissait de les mettre en valeur afin qu’ils exposent leurs problématiques propres, sur un mode réaliste», explique Olivier Lefebvre, directeur de la création. Tout en valorisant la banque, ajoute Emmanuel Ferry, chief strategy officer: «Il fallait aussi en parallèle montrer la qualité de l’organisation et des solutions que la Société générale mettait à leur disposition et à quelle point elles étaient spécifiques.» Les six vidéos ont fait l’objet d’un lancement en owned media (site de Société générale), mais aussi en paid media (You Tube, Les Echos et Linked In). La campagne s’est déroulée en deux vagues, la première de mai à juillet 2015 (9 semaines) et la seconde en septembre (3 semaines). «Ce sont des moments clés pour les entrepreneurs, durant lesquels se réalisent les levées de fonds ou les restructurations du capital social des sociétés», précise Emmanuel Ferry.

 

Résultats

Tous les indicateurs au vert. Au total, les six vidéos enregistrent plus de 10,3 millions de vues et le taux d’engagement Linked In atteint 0,54%, alors que la moyenne sur le secteur finance s'élève à 0,35%. Quant à la durée moyenne de la visite sur le site, elle est passée de 4 minutes 42 secondes avant l’été à 7 minutes 30 secondes en septembre. La campagne a apporté 970 000 visites supplémentaires sur le site, soit un taux d’arrivée de 65%, supérieur de 15 points à la moyenne du secteur. L’impact sur l’activité a également été mesuré. Tandis que le nombre de nouveaux clients issus de ce marché a augmenté de 50% en 2015, le nombre d’entrée en relation active (ouverture de compte et souscription à un produit bancaire) a enregistré, lui, une hausse de 60%. Quant à la production de crédit à moyen et long terme (les prêts accordés), elle a bondi de 56% cette année-là, soit une progression supérieure de 26 points à la moyenne du marché.

Envoyer par mail un article

Société générale séduit les PME et ETI

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.