Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Carte blanche

«J’aimerais être un artiste hybride»

09/10/2019 - par Marie-Caroline Royet

Gabriel Lippis occupe le poste de directeur de création de Walk (Agence W). Concepteur-rédacteur de formation, il a basculé dans ce métier grâce à la force des mots.

La double nationalité

 « Mon origine italienne ne m'a pas donné les mêmes références que mes amis français, en revanche la culture du design italien m’a apporté le souci du craft. A mon sens, l'Italie représente l’élégance. Malgré les croyances, ce pays n'est pas bloqué dans le passé, il y a pleins de choses créatives qui s'y passent : le design et l’architecture sont inhérents à l’histoire italienne. Je suis, comme ce pays, contre le diktat de l’inspiration de masse. Une de mes références reste la version italienne du magazine Toilet Paper, avec l’artiste Maurizio Cattelan, il donne un côté exubérant au design d'intérieur. » 

 

La photographie

« Je suis fan des photos de paysages de William Eggleston, des plages de Massimo Vitali, du mobilier d'Andreas Gursky et du quotidien de Luigi Guerri. Comme tout directeur de création qui se respecte, j'adore l’image, cette façon de raconter des histoires à l’aide d’une photo et de dégager une émotion à l'aide d'un simple objet posé dans un décor. Malheureusement, nous avons oublié dans nos métiers qu’avec nos mains nous pouvions aussi créer et donner vie à des choses. Ce besoin de concrétiser se traduit, en autre, avec le retour de l’argentique, du Do It Yourself. C'est dans la lignée de la génération des “makers”. »


Les satiristes 

 « J'aime les personnes qui s'interrogent et qui bousculent la société. C'est pourquoi j’apprécie le sens de la formule de Sacha Guitry : «À quoi bon apprendre ce qu’il y a dans les livres, puisque ça y est ?». Comme Sempé et Plantu, ils arrivent à créer une complémentarité entre la formule et les visuels pour ensuite faire exploser les mots. Ces satiristes de presse excellent dans la synthétisation des idées et donnent de la force aux mots. J’ai découvert Boris Vian, j’avais 14 ans. Son roman J’irai cracher sur vos tombes a été un déclic. Avant d'être directeur de création, je suis avant tout concepteur-rédacteur, j’ai fait ce métier grâce à la littérature car c’est un métier de mots. »

 

Les formes de narration 

« Souvent, je m'interroge sur les nouvelles formes de narration, c’est-à-dire comment conter une histoire de manière différente et surtout comment engager l’audience. Dans le milieu de l’entertainment, on arrive à construire du contenu et de l’interaction, une nouvelle forme de scénarisation. En ce moment je suis de près le travail de Childish Gambino, c’est un artiste hybride comme j’aimerais l'être. À la fois chanteur de hip-hop, comédien, humoriste, il arrive par ses créations artistiques, notamment avec son clip poignant This is America, à questionner le monde. »

Envoyer par mail un article

«J’aimerais être un artiste hybride»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.