Musique
Pour son traditionnel « Wrapped », rétrospective musicale qui met en avant les artistes et ses utilisateurs, Spotify propose deux films adressés aux fans du rappeur Jul et de la chanteuse Angèle, en collaboration avec l'agence Marcel. Stratégies s’est rendu à Marseille pour assister à une matinée de tournage.

C’est un réel défi que s’est lancé Spotify cette année, avec le souhait de réaliser deux films de trente secondes pour leur annuel « Wrapped ». Depuis 2016, l’idée de cette rétrospective musicale est de « partager des datas avec les utilisateurs sur un ton décalé et fun », rapporte Alison Chamussy, directrice marketing Spotify France et Benelux. Avec Géraldine Igou, directrice de la communication Spotify France et Benelux, elle explique tout le travail en amont de cet événement de fin d’année : « On a commencé à réfléchir à ces idées à partir de juillet, on a eu des étapes de réflexion en prenant en compte la situation pandémique en essayant de trouver la bonne uniformisation. » Cette année, la plateforme de streaming musical a fait le choix de mettre en avant les fans du rappeur marseillais Jul et de la chanteuse belge Angèle. « On veut renforcer ce côté “fandom” pour créer une connexion et un rapport chaleureux avec les utilisateurs. L’idée est très vite arrivée de raconter sans montrer les visages pour laisser place à plus d’imaginaire », rapporte Alison Chamussy. « Cela a pris deux à trois semaines pour obtenir toutes les autorisations et les droits, car tous les artistes n’acceptent pas forcément. Fin octobre, on n’avait encore aucune idée de ce qui allait se faire, car il n’y avait toujours personne sur le projet. Ce fut un boulot dans l’urgence, mais pas dans la douleur », confie Géraldine Igou.
Depuis 2019, Spotify collabore avec l’agence Marcel pour ce genre de gros projet. Pour ce « Wrapped », la boîte de production Quad a également été sollicitée. Clément Séchet, directeur de la création chez Marcel, décrit plus en détail comment se déroulent les tournages : « Notre but est de mettre en scène un groupe de gens qui ont tous un point commun : traverser cette année avec la musique comme refuge. On a fait le choix de tourner cela de façon 100% subjective et de façon incarnée, c’est-à-dire que la caméra filme le point de vue (POV) d’un fan, on veut présenter un univers plutôt qu’une personne. » Pour la réalisation, c’est Grégory Ohrel, réalisateur représenté par Quad et auteur du clip « Basique » d’Orelsan, qui est chargé de ces deux films : « c’était une évidence », explique le directeur création. Au programme, les tournages ont lieu du 11 au 13 novembre, avec huit séquences tournées par jour, des équipes locales sur place et un casting sauvage à 80%.

Marseille, 9h20. Le 12 novembre, les scènes tournées en début de journée sont les séquences des fans de Jul. Rendez-vous dans un skatepark à deux pas de la mer. L’équipe est déjà installée et accueille les jeunes figurants accompagnés de leur planche. Ils attendent les directives données par le réalisateur Grégory Ohrel, habillé d’une doudoune orange tapante, qui demande : « Qui est fort en flip ? » Chacun s’essaye à des figures, tandis qu’un autre s’entraîne pour sa scène. La séquence filmée cette matinée est le point de vue d’un skateur qui colle un sticker « C’est Marseille bébé » sur sa planche, avec ses compères en arrière-plan. « Celui-là on le ne voit pas assez, celui-ci est trop agressif », pointe du doigt Grégory Ohrel qui ne laisse passer aucun détail. La pluie étant passée ce matin-là, le lieu est assez humide et les adolescents doivent faire attention à ne pas se blesser. Une partie de la séquence est reportée au lendemain. Avant de commencer à tourner, des questions se posent : « Il faut qu’ils mettent un casque et des genouillères, on ne veut pas prendre de risque qu’ils se fassent mal », affirme Alison Chamussy. La sécurité plutôt que l’esthétique.

Le coach

Les protections arrivent. Les répétitions commencent, la cheffe opératrice se cale derrière le jeune avec en main son sticker pour guider les mouvements de caméra pour ce format POV. Le tournage commence, la scène est rejouée plusieurs fois. « Il n’y a pas une bonne prise pour l’instant, continue tant que tu as de la force », s’adresse Grégory Ohrel à celle-ci. Mais pas de chance, la pluie revient. Tout le monde se met à l’abri le temps que la météo s’améliore. Au bout de quelques minutes, le mauvais temps s’arrête et laisse même place à quelques rayons de soleil. Pour motiver les figurants qui ne sont pas familiers de ce genre de tournage, le réalisateur n’hésite pas à les encourager en se mettant presque dans la peau d’un coach : « Allez Tommy, vas-y dis-lui de mettre ce sticker, allez », tout en ayant un œil sur les autres adolescents. « Allez-y, donnez tout, c’est super. » 

En fin de matinée, la scène est dans la boîte. Direction le deuxième lieu de tournage de la journée : le stade Montredon Michelier. Ce stade de foot, littéralement situé entre la mer et les montagnes, a été choisi en clin d’œil à la chanson « Bande Organisée » interprété par des rappeurs marseillais (Jul, SCH, Kofs, Naps, Soso Maness, Elams, Solda et Houari) et où une partie du clip a été tournée. Le réalisateur se concerte avec les figurants pour cette nouvelle scène qui montre des jeunes en train de jouer au foot. Un casting mixte où chacun se challenge et où cette fois-ci la caméra POV se met dans les yeux d’un footballeur qui écoute de la musique et va rejoindre ses amis. Une petite chorégraphie est mise en place : une joueuse arrive en courant et prend le ballon, un autre s’entraîne à faire des dribbles et la scène se ferme sur le même jeune qui envoie valser la balle dans le ciel. Comme plus tôt dans la matinée, la scène est rejouée plusieurs fois jusqu’à avoir plusieurs bonnes prises. Après quasiment deux heures de tournage pour cette deuxième séquence, c’est l’heure de la pause pour les équipes avant de reprendre la caméra pour les autres plans de la journée. Les films sont disponibles depuis le 2 décembre sur YouTube avec d’autres perspectives de diffusion : une table ronde prévue avec le média Brut, un challenge TikTok, ainsi qu’une visibilité sur Twitch avec l’émission Popcorn.

Suivez dans Mon Stratégies les thématiques associées.

Vous pouvez sélectionner un tag en cliquant sur le drapeau.