Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ad tech

Que vont faire les start-up de tout leur argent ?

18/02/2020 - par Cécilia Di Quinzio

Algolia, ContentSquare, Ogury, Akeneo et Botify sont les cinq start-up du secteur des technologies du marketing et de la publicité qui ont levé le plus de fonds en 2019. Voici leurs projets pour 2020.

Levée: 100 millions d’euros

Success story: C’est LA plus grosse levée de fonds de 2019 dans le secteur ad tech-martech. Un tour de table record qui fait entrer Algolia dans le club très fermé des levées de fonds dépassant les 100 millions de dollars. Au total, depuis sa création, la start-up a levé 184 millions d’euros. Fondée en 2012 par Nicolas Dessaigne et Julien Lemoine, elle est initialement lancée en France, mais se veut aujourd’hui davantage américaine après avoir intégré l’incubateur Y Combinator, réputé aux États-Unis. La société a réussi à s’internationaliser rapidement, avec aujourd’hui six bureaux dans le monde (Paris, New York, Londres, San Francisco, Atlanta et Tokyo), et revendique 90% de croissance par an.
Concept: Algolia fournit des outils de search pour les entreprises, commercialisés sous forme d’API, qui permettent d’intégrer simplement et rapidement des fonctionnalités de recherche en temps réel sur un site, un CRM ou une application mobile.
Projets: La start-up compte utiliser ces fonds pour soutenir sa croissance importante en se concentrant sur son développement mondial, aux États-Unis, en Europe et dans la région Asie-Pacifique. Au niveau tech, la solution veut mettre l’accent sur la personnalisation, l’apprentissage automatique et la recherche vocale.

Levée: 52 millions d’euros

Success story: Avec ce dernier tour de table en série C, la pépite française ContentSquare a levé plus de 120 millions de dollars en trois ans. Basée à New York, Londres, Munich, San Francisco et Paris, la société fondée en 2008 par Jonathan Cherki revendique désormais plus de 300 clients et 100 à 150% de croissance annuelle. En juillet dernier, la société a racheté son concurrent israélien Clicktale. Les deux sociétés, leaders de leur domaine, forment désormais un géant de l’analyse web, un groupe de 550 personnes.
Concept: ContentSquare se présente comme une plateforme d’optimisation et d’analyse de l’expérience utilisateur. Elle fournit des solutions qui aident les entreprises à comprendre les comportements des visiteurs en ligne. Une technologie qui capture des milliards de mouvements de souris et de gestes tactiles, et transforme ces données en actions rentables.
Projets: Les axes de développement de l’entreprise sont: investir dans l’innovation et la recherche ainsi que dans l’intelligence artificielle pour optimiser son offre, recruter 150 personnes, et renforcer sa présence à l’international, en particulier aux États-Unis. De nouveaux outils devraient voir rapidement le jour.

Levée: 45 millions d’euros

Success story: Créée en 2014 par Thomas Pasquet et Jean Canzoneri, Ogury a connu un développement rapide: elle enregistre un taux de croissance annuel moyen de 120% et a atteint 100 millions de dollars de chiffre d’affaires. L’entreprise emploie plus de 400 personnes dans 18 bureaux dans le monde et collabore avec plus de 3 500 éditeurs et 1 500 marques. Décembre 2018, la jeune pousse fait l’acquisition de la plateforme de marketing Influans afin de renforcer sa solution. En décembre 2019, la pépite réussit un tour de table de 50 millions de dollars auprès d'Idinvest Partners et de plusieurs banques.
Concept: Ogury a misé dès le début sur le recueil du consentement de l’utilisateur afin de rendre la navigation transparente et fluide. La solution propose également l’accès à des insights exclusifs sur le parcours utilisateur, l’activation data et media dans un environnement sans fraude et brand safe. Elle entend prendre la tête d’un marché publicitaire où le choix de l’utilisateur prime sur la donnée.
Projets: La société vise à accélérer l’innovation et à développer sa croissance en Europe, aux États-Unis et en Asie-Pacifique. Plusieurs nouvelles fonctionnalités et nouveaux formats publicitaires sont en cours de préparation.

Levée: 41 millions d’euros

Success story: La start-up nantaise Akeneo, créée en 2013 par Frédéric de Gombert, a bouclé en septembre dernier une deuxième levée de fonds de 41 millions d’euros, principalement auprès de Summit Partners. En 2016, elle en avait déjà récolté 11 millions. Akeneo se targue d’entretenir un taux de croissance annuel à trois chiffres pour la sixième année consécutive. Pour soutenir cette croissance rapide, la société est en phase de recrutement de plus de 100 personnes. Elle compte plus de 60 000 implémentations et parmi ses clients des marques internationales telles que Sephora, Fossil et Franprix. Elle réalise déjà 20% de son chiffre d’affaires aux États-Unis.
Concept: Une plateforme open source qui permet aux marques d'enrichir leurs fiches produits sur tous les canaux de vente: e-commerce, mobile, print, points de vente, etc. Les marques et les retailers peuvent ainsi améliorer l'expérience client, augmenter leurs ventes, réduire les délais de mise sur le marché, s’internationaliser et accroître la productivité de leurs équipes.
Projets: Akeneo va poursuivre son développement aux États-Unis, qui représentent le marché au plus fort potentiel de croissance. La société doublera ses investissements en recherche et développement, notamment dans le domaine de l'intelligence des données produits, afin d'automatiser la gestion des informations et d’améliorer le contrôle de la qualité de l'expérience.

Levée: 17,5 millions d’euros

Success story: Botify a triplé son chiffre d’affaires l’an passé aux États-Unis. La solution créée en 2012 par Thomas Grange, Adrien Ménard et Alexandre Boucherot, basée originellement à Paris et à Londres, s’est implantée à New York début 2016 et à Seattle en mars dernier. Ce développement a notamment été rendu possible grâce à un nouveau tour de table de 17,5 millions d’euros mené par ses soutiens historiques, Idinvest et Ventech, deux ans après une première augmentation de capital de 6,6 millions d’euros. Expedia, Nike, Marriott, Zalando, The Home Depot ou encore Conde Nast font appel à ses services.
Concept: Botify se présente sous la forme d’un tableau de bord accessible en SaaS permettant aux entreprises d’optimiser leur référencement naturel en ligne en bénéficiant de recommandations sur l’organisation de leurs sites web. L’outil a récemment été étoffé d’un outil de recherche et de classement des mots-clés.
Projets: Forte de son succès outre-atlantique, la start-up prévoit d’utiliser ce nouveau financement pour consolider son développement international. Autres priorités: renforcer l’innovation produit, l’adoption consommateur, le service client. Mais avant tout, Botify est toujours lancée dans une phase importante de recrutement.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W