Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

réseaux sociaux

Les applis de dating, un marché juteux... pas pour Facebook

14/02/2020 - par Cécilia Di Quinzio

L’application de rencontres de Facebook devait voir le jour ce vendredi 14 février, jour de la Saint-Valentin en Europe. Mais le géant américain a annoncé qu’il reportait son lancement pour s’assurer «que le produit soit prêt pour le marché européen». Comprendre «Facebook veut être sûr que sa nouvelle application ne pose pas de problème concernant le traitement des données personnelles». En effet, le régulateur irlandais des données personnelles (DPC) a mené lundi 10 février une inspection dans les locaux du réseau social à Dublin. Une triste nouvelle pour le groupe spécialisé dans le social média, car d'après de nouveaux chiffres du cabinet AppAnnie, le marché de la rencontre amoureuse en ligne est de plus en plus lucratif. En 2019, les consommateurs ont dépensé quelque 2,2 milliards de dollars dans ces applis, c’est deux fois plus qu’en 2017. Le mobile a radicalement modifié la façon dont on se rencontre, devenant la plateforme incontournable pour trouver un partenaire. Du reste, d'après le récent rapport de We Are Social, parmi les dix applications où les utilisateurs ont le plus dépensé d'argent, la moitié sont des applis de dating: Tinder figure à la troisième place, après Netflix et Deezer, puis AdopteUnMec, Badoo, Lovoo et Happn.