fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Trois questions à…

 

« CHO et DRH, main dans la main »

 

Alexandra Amda, directrice des ressources humaines de l'agence Adveris, spécialisée en création et stratégie digitales

 

Quel office remplit votre chief happiness officer ?

Avec une structure de 50 salariés, c’est important d’avoir un collaborateur qui travaille à la fidélisation, à la cohésion d’équipe, tout particulièrement pendant cette pandémie. Un CHO se révèle être un vecteur d’attractivité. Porter la culture d’entreprise, créer des évènements, tant en communication interne qu’externe, réaménager les locaux pour développer un cadre agréable, donner envie de revenir… Autant de missions qui lui incombent. À distance, la cohésion se délite très vite. Et maintenant, il convient de préparer le retour dans l’entreprise. C’est plus d’actualité que jamais. Aujourd’hui, la relation est étroite avec les ressources humaines, main dans la main. Et ce depuis maintenant plus de deux ans.

Avoir un CHO, un choix rare dans les petites structures ?

Les agences de taille limitée n’ont pas toujours de fonction RH, ni de CHO. On n’est pas l’exception, mais…. De pareils postes dans un organigramme représentent un investissement à long terme. Souvent, cette mission est dispatchée, de façon plus opportuniste, entre différentes fonctions. Mais pour que cela soit efficace, le CHO doit savoir se renouveler, sinon cela ressemble à un coup d’épée dans l’eau.

Avec quels résultats à la clé ?

Notre challenge a été de réussir à bien grossir. Dans le monde du digital, les postes sont très volatiles. Fidéliser est devenu difficile. Or, avec le concours du CHO, le turnover a été divisé par trois en deux ans.

Envoyer par mail un article

Le chief happiness officer est mort mais il a un remplaçant et il est woke

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.