Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Événementiel : Un feu d'artifice

29/06/2001

Les marges brutes des agences conseils en création d'événements se sont envolées en 2000. L'accompagnement du changement au sein des entreprises explique en grande partie ce boom.

Un simple coup d'oeil au classement des agences conseils en création d'événements le prouve: le secteur se porte à merveille. Tous les acteurs du marché enregistrent des marges brutes 2000 en progression, exception faite, parmi les quinze premières, d'Euro RSCG Vitesse. Selon ses responsables, qui refusent d'en dire plus, la filiale de The Sales Machine Group a été victime l'année dernière d'un gros transfert de budget au sein de sa maison mère.

Croissances internes

Parmi les agences qui ont le vent en poupe, on notera la percée de Shortcut Events. L'agence dirigée par Christophe Pinguet a multiplié par trois sa marge brute, qui passe de 8,5 à 27,4millions de francs.«Cette progression est due à de nouveaux budgets dans le secteur des conventions internes, Vivendi Universal, PPR ou Rémy Cointreau»,explique-t-il. L'agence a également créé deux filiales, l'une consacrée au secteur publicitaire, Shortcut Image, l'autre aux relations presse, Press and People. Autre belle progression, celle de Market Place. L'agence s'est métamorphosée l'année dernière avec l'arrivée dans son capital du groupe Accor et, à sa tête, du duo formé par Emmanuel David et Joseph Caunan. Excepté Auditoire TBWA\Corporate, qui a fait l'acquisition de La Mode en image, les agences n'ont connu que des croissances internes.«Nous avons travaillé sur des opérations d'accompagnement du changement culturel de l'entreprise, suite à des fusions, des rachats ou à l'avènement de l'e-business»,commente Cyril Giorgini, président d'Auditoire TBWA\ Corporate. Les événements à l'étranger se sont aussi multipliés. Capital Events, le leader du marché, a ouvert des bureaux à New York et à Bruxelles et projette la création d'un réseau international.«Nous suivons, en fait, nos clients»,explique Jean-Marc Delaporte, le président du groupe, qui a par exemple fait l'acquisition pour son client Renault du n°1 turc Dynamic Event.

Envoyer par mail un article

Événementiel : Un feu d'artifice

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies