fbpx

Vous êtes ici

Comment les créatifs s’approprient Pinterest

30/10/2020 - par Pinterest

De l’idée à la création, la plateforme accompagne les professionnels de la publicité dans leur travail. Un directeur de création renommé et une conceptrice-rédactrice prometteuse de Publicis Conseil comparent leurs usages.

Ce tableau Pinterest de Marie Pujol montre son inspiration derrière la tenue rouge audacieuse et les visuels néon de la campagne '' Never Too Much'' de Twingo

 

Auparavant, les créatifs feuilletaient uniquement des magazines et des livres d’art pour repérer des idées visuelles, annotant les pages avec des Post-it. Même chose pour les tableaux d’inspiration, les mood boards, où ils accrochaient des images trouvées ici ou là. Aujourd’hui ce travail de recherche est facilité par Pinterest où l’on peut épingler ('' pin'' en anglais) des exemples de stylisme ou de graphisme pour les conserver et surtout accéder à un nombre d’inspirations illimité.

 

Nous avons échangé avec Frédéric Royer et Marie Pujol, respectivement directeur de création et conceptrice-rédactrice chez Publicis Conseil, pour comprendre comment ils utilisent la plateforme au quotidien pour s’inspirer et quelles sont leurs astuces pour en tirer le meilleur. « Dès que Pinterest est apparu, il y a dix ans, j’y ai passé beaucoup de temps, en tant que créatif, à  faire des tableaux, surtout des tableaux de typos et d’ oeuvres de photographes », explique le premier. « Je suis abonné au profil de Vogue et à des magazines d’architecture principalement pour voir au quotidien sur ma page d’accueil  leurs idées et inspirations. Cependant, aujourd’hui en tant que directeur de création, je suis moins opérationnel que d’autres créatifs. J’accompagne la stratégie et la création mais je ne m’occupe plus de tous les  détails de stylisme. Par conséquent, aujourd’hui je réceptionne plutôt les tableaux Pinterest des personnes que je fais travailler, graphistes, photographes, décorateurs… C’est un outil indispensable pour partager des inspirations sur un projet. » Frédéric se souvient d’une campagne réalisée par son agence utilisant la page d’accueil de Pinterest : « Pour notre client Orange qui voulait faire connaître une nouvelle fonctionnalité incitant à un usage plus responsable du digital, nous avons raconté une histoire avec des épingles éparpillé sur sa page d’accueil  mettant en avant des épingles noires, afin que ça ressorte par rapport aux autres épingles colorées, avec un message incitant les gens à gérer leur temps passé en ligne. Une idée complètement en phase avec l’ambition de Pinterest d’aider les utilisateurs  à trouver des idées qui leur plaisent et à les réaliser dans la vie réelle. » Le directeur de création a aussi le souvenir d'un usage plus personnel  de Pinterest : « Lorsque j’ai refait mon appartement, j’ai partagé mes tableaux directement avec mes architectes et beaucoup échangé pour choisir des couleurs et des aménagements à partir des épingles enregistrées dans mes tableaux. J’ai tout exploré jusqu’aux images de robinets et de baignoires ! »

 

Les épingles de Frédéric Royer présentent un mélange éclectique d'œuvres d'art, de photographies, de magazines et d'affiches.

 

Sa collègue Marie Pujol, conceptrice-rédactrice, a elle aussi un usage à la fois professionnel et personnel de Pinterest : « J’y trouve des idées de recettes de cuisine, mais aussi des conseils de maquillage. Je suis abonnée aux profils de Marmiton et à celui de la maquilleuse Mademoiselle Stef, ainsi que du magazine ELLE, et des comptes dans la mode, la déco... D’un point de vue professionnel, je retiens surtout deux usages : d’une part j’effectue des recherches iconographiques afin de proposer des pistes  d’univers aux clients, trouver des concepts et des accroches et, d’autre part, je cherche régulièrement des modèles de présentations type Keynote. Quand je veux faire une jolie présentation, je cherche d’abord sur Pinterest. » Concrètement, pour la campagne Twingo '' Never too much'' , Marie a sélectionné des images correspondant à l’ambiance visuelle recherchée, « quelque chose de différent et d’unique dans l’automobile, avec des personnages, des lumières très typés. » Elle précise : « Notre intention de base était de recréer un univers à la David LaChapelle, très coloré, très chargé. On voulait donner un petit côté provoc’ pour célébrer l’audace des femmes dans un monde qui les juge encore trop souvent. On est toujours trop maquillée, trop sage, trop vulgaire, trop entreprenante, trop réservée, etc. Même si cette référence a petit à petit été délaissée, on a tout de même souhaité garder un univers particulier, façon clip de musique avec des codes très actuels comme les l’ambiance  néon par exemple. Pour la scène ''Jamais trop audacieuse'' , on retrouve un clin d’oeil à la pub Apple 1984, avec notamment ce procédé de répétition et d’uniformisation. Pour la scène ''Jamais trop flashy'' , notre modèle a été Iris Apfel avec ses looks hauts en couleur et sa façon de se moquer de l’âge qu’on a. Enfin, pour la scène ''Jamais trop agile'' , nos principales références ont été des artistes comme Lizzo et le mouvement body positive. »

 

Les deux professionnels reconnaissent un vrai avantage de la plate-forme par rapport à d’autres sites : « Il y a une forte attention prêtée à la qualité esthétique que l’on ne trouve pas sur des plateformes comme Google ou Getty Images, souligne Frédéric Royer. Il y a aussi moins d’uniformité que sur Instagram, où l’abus de filtres tend à rendre tous les contenus similaires. » Quand Marie regarde les tableaux personnels de Frederic, elle s’étonne « On comprend très vite qu'il est dans le domaine artistique », affirme Marie Pujol. « On a l’impression de découvrir comment il puise son inspiration. On sent que la typographie est un sujet qui l’intéresse. Je trouve également qu’on perçoit son attrait pour le vintage, que ce soit dans les typographies, les couleurs, les effets. Quand on apprend que Fred est directeur de création, ça correspond parfaitement à ce que son profil reflète de lui. »

 

Destination d’inspiration, Pinterest peut aussi être directement un espace de création publicitaire. Marie Pujol a été particulièrement marquée par une campagne: « C’était une activation de Grey Australie pour la sécurité routière. Comme on passe des heures sur Pinterest pour préparer un projet de vie comme un mariage ou un  déménagement, cette publicité imaginait qu’on pouvait y organiser ses funérailles : choisir le corbillard, la tenue de deuil, les fleurs… Cette campagne avait beaucoup d’impact pour sensibiliser au risque d’accident. » Afin de favoriser l’imagination, Frédéric Royer conseille à tous les créatifs de prévoir un tableau simplement intitulé  '' inspirations'' , pour recueillir toutes les idées aperçues au hasard des recherches et que l’on n’a pas le temps de ranger dans un tableau spécifique. Qui sait si le prochain Lion à Cannes ne naîtra pas de votre prochain tableau ?

 

Cliquez ici pour obtenir le guide Pinterest pour les agences créa, afin de comprendre l'audience Pinterest, comment elle s'inscrit dans les objectifs de vos marques et d'obtenir des recommandations créatives pour les atteindre. N'interrompez pas, inspirez. 

 

Envoyer par mail un article

Comment les créatifs s’approprient Pinterest

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Expertises

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.