fbpx

Vous êtes ici

Facebook Summit

Retour sur le Business Partners Summit de Facebook

19/10/2020 - par Facebook

Lors de sa conférence de rentrée, Facebook a donné la parole aux acteurs du marché, qui ont partagé leur vision des challenges ayant émergé ces derniers mois. Le groupe y a répondu avec les dernières évolutions de ses plateformes et de nombreux insights, accompagnant ainsi ses partenaires dans la reprise.

Avec la crise sanitaire actuelle qui a fortement impacté les comportements des consommateurs, il est nécessaire que l’activité reprenne et que des enseignements soient tirés de cette période inédite. C’est le double objectif que s’est donné Facebook, a expliqué Laurent Solly, VP Europe du Sud, lors du Business Partners Summit du 1er octobre dernier.

Ce rendez-vous mobilisant agences, cabinets de conseil et partenaires marketing a été précédé d’une étude visant à interroger l’écosystème sur ses préoccupations pour la rentrée. Quatre tendances et questions ont émergé, et plus de 2 000 personnes se sont inscrites pour venir découvrir les réponses du groupe face à ces sujets.

Un écosystème en pleine évolution

Un marché qui devrait connaître «une mauvaise année pour les investissements publicitaires», a estimé Gilles Wybo, directeur de la rédaction de Stratégies – mais qui s’est illustré par sa capacité à répondre aux challenges en se réinventant, comme l’a montré la créativité des campagnes réalisées pendant le confinement. Parmi les mutations de ces derniers mois, «la technologie a permis de maintenir des liens forts», a constaté Bérengère Thetiot, Manager des agences indépendantes chez Facebook. D’autant que son groupe a «fait évoluer les produits pour répondre aux attentes des utilisateurs», soulignait-elle, rappelant le lancement de Messenger Rooms, ou plus récemment Watch Together.

Et les innovations se poursuivront, a annoncé Severine Six, directrice de l'équipe Business Partners : «Nous améliorerons davantage nos produits et services grâce à l’intelligence artificielle ; et la réalité virtuelle prendra sa place au cœur des expériences et des contenus». Mais, a-t-elle insisté, cela se fera en garantissant la sécurité, la vie privée, et la transparence sur les plateformes.

Tendance 1 : du e-commerce au discovery commerce

Parmi les mutations récentes, Alexandra Chabanne, CEO de l’agence Mediacom et COO de GroupM, a distingué l’explosion du e-commerce. Pour l’experte du conseil, «le social shopping est la prochaine étape évidente en France». Cette évolution confronte ses clients à un enjeu de ciblage et de compréhension des audiences, ainsi qu’à un enjeu de fluidité de l’expérience client – sujets sur lesquels son groupe est devenu expert.

Des challenges auxquels Facebook entend répondre, en assurant le passage du e-commerce au discovery commerce, un système qui «propose aux bonnes personnes le bon produit», a expliqué Marc-Alban Ponthieu, Product Marketing manager Facebook pour l’Europe du Sud. Il permet de trouver des profils similaires aux clients des marques et de leur proposer les expériences les plus pertinentes, afin de passer de la découverte à l’achat. Pour y parvenir, les annonceurs disposent notamment de Facebook Shops, interface unifiant maintenant les différentes applications pour acheter plus facilement. Avec la possibilité d'amener le consommateur vers une messagerie pour finaliser l’acte d’achat, a souligné l’expert.

Tendance 2 : assurer la performance grâce aux signaux

Dans ce contexte incertain, la performance est devenue la préoccupation des marques. «Il faut s’appuyer sur l’ensemble des signaux qu’on peut envoyer aux algorithmes des plateformes»,a souligné Fabien Rochette, CEO du groupe Les Causantes. Ce spécialiste du Growth Marketing a estimé que les dernières solutions développées par Facebook - Advanced Matching, Conversion API - permettent d’améliorer la précision des signaux, pour partager le bon message au bon moment, mesurer et attribuer la conversion. «Cela génère des performances extraordinaires», a-t-il constaté.

Mais «la qualité de signaux est un prérequis», a prévenu Mike Bettan, Marketing Science Partner de Facebook, détaillant les produits permettant de les mobiliser de manière efficace afin d’assurer la performance des campagnes publicitaires.

Tenance 3 : capitaliser sur le boom de la vidéo

Après un confinement qui a entraîné une consommation record de vidéos, «l’intérêt des consommateurs pour l’entertainment en particulier sur les réseaux sociaux n’a pas baissé», a observé Aurélie Irurzun, Head of Precision Marketing chez Havas, obligeant ainsi les marques à se démarquer, et leurs agences à s’interroger sur les stratégies les plus efficaces. «La vidéo est au cœur de notre volonté rapprocher les gens et les communautés», a rappelé Clara Mayer, Partner Manager chez Facebook. «Nous proposons des formats adaptés à chaque mode de consommation.» Dernier en date, Reels, format sorti cet été sur Instagram. Mais «il faut penser au-delà d’un seul écran», a insisté Mathieu Racine, Agency Partner de Facebook, tout en démontrant qu’associer Facebook et Instagram à un plan TV accroit fortement l’impact des campagnes.

Tendance 4 : se connecter aux gens grâce à des créations immersives

Durant cette période marquée par la distanciation sociale, «les filtres et éléments interactifs des plateformes ont renforcé la proximité entre les marques et les consommateurs», a analysé Fabienne Fiorucci. Pour la directrice de création de Dare.Win, les nouveaux formats comme la réalité augmentée, qui favorise l’interaction, se révèlent un formidable terrain de jeu pour se réinventer.

Un constat partagé par Ugo Ceria, Head of Creative Shop de Facebook, à partir de l’analyse de 67 campagnes co-créées avec les marques. Il en a dégagé des tendances significatives sur la créativité. Pour se distinguer, une campagne doit «ouvrir le dialogue ; entrer dans la culture ; servir les autres, être utile ; surprendre les communautés ; casser les codes ou encore valoriser la mission de la marque», a énuméré l’expert de la création. Des tendances créées ou accélérées par les évolutions numériques des plateformes.

 

Retrouvez toutes les sessions de l'événement explorant chacune de ces tendances sur le replay du Business Partners Summit.

 

Quelques chiffres...

3,1 milliards de personnes actives sur Facebook, Instagram, WhatsApp ou Messenger chaque mois dans le monde.

Plus de 39 millions d’utilisateurs actifs chaque mois en France (1)

Pendant la pandémie, 500,000 personnes en France ont fait partie de plus de 1,000 groupes de soutien pour aider les communautés (1)

35% de Français déclarent que leurs achats en ligne ont augmenté depuis la pandémie (2)

32% de Français déclarent davantage utiliser les réseaux sociaux ou les messageries pour communiquer avec les entreprises (2)

de Français déclarent que la façon dont les marques se comportent pendant cette crise aura un fort impact sur leurs comportements d'achats (3)

(1) Données internes Facebook / (2) «Étude sur les usages des outils digitaux par les consommateurs» réalisée avec Deloitte en France, Juillet 2020. / (3) Facebook IQ : indice de consommation «Future Consumer Index» d’EY, Juin 2020.

Envoyer par mail un article

Retour sur le Business Partners Summit de Facebook

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Expertises

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.