Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Réseaux sociaux

Facebook n'a pas pris de vacances

27/08/2017 - par Cécilia Di Quinzio, avec AFP

Lancement de nouveaux services, nouvelles fonctionnalités, offensives concurrentielles... L'actualité du réseau social aux deux milliards d'utilisateurs mensuels a été riche cet été. Stratégies fait le point.

Facebook a ouvert Marketplace en France pour concurrencer Le Bon Coin

Le réseau social américain va permettre à ses utilisateurs français de vendre et d'acheter des objets en ligne à partir de leur profil. La plateforme lancée lundi 14 août et appelée «Marketplace» ne s'occupe pas des détails de la transaction, comme le paiement ou la livraison. Le site se contente de mettre en relation le vendeur et l'acheteur. Pour fidéliser toujours plus ses membres, le réseau social s'aventure sur le terrain des sites de commerce en ligne comme le leader français, Le Bon Coin, 7e site le plus consulté de France au mois de juin avec près de 24 millions de visiteurs, selon les chiffres de Médiamétrie. «Vous pouvez acheter et vendre l'esprit tranquille sur Marketplace en regardant les profils publics des acheteurs et vendeurs, en voyant depuis combien de temps ils sont sur Facebook et en repérant vos éventuels amis en communs», a souligné la vice-présidente de Facebook en charge de Marketplace, Deborah Liu, dans un post de blog. En savoir plus...

 

Facebook a présenté Watch, son nouveau service vidéo

Ce nouveau service va permettre de regarder des émissions, du sport ou des séries directement sur le réseau social, une fonctionnalité qui vient concurrencer des rivaux tels que Youtube ou les services de streaming comme Netflix. Ce service baptisé «Watch» inclura toute une gamme de contenu, documentaires, comédies, sports en direct. Ce sera «un endroit où vous pourrez découvrir ce que vos amis regardent et suivre vos séries et créateurs favoris pour ne manquer aucun épisode», a déclaré Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. Pour alimenter ce service, Facebook a financé certains créateurs. Les premiers contenus comprennent une émission du blogueur Nusseir Yassin, Nas Daily, qui propose des vidéos avec ses fans du monde entier, et une autre émission animée par l'auteur et conférencier Gabby Bernstein. Dans un premier temps, Watch ne sera disponible que pour un petit groupe d'utilisateurs de Facebook aux Etats-Unis, avant de s'ouvrir plus largement aux internautes américains dans les semaines qui viennent. En savoir plus...

 

Facebook a racheté une start-up spécialisée dans la réalité augmentée

Fayteq est une société allemande fondée en août 2011, qui permet d'ajouter des éléments virtuels à un environnement réel ou de supprimer certains éléments en temps réel grâce à un traitement informatique. Facebook a confirmé avoir mis la main sur cette brique technologique afin d'améliorer sa fonctionnalité vidéo sur Instagram, Messenger ou Facebook Live... L'objectif étant d'aboutir à la même qualité de réalité augmentée de l'application rivale Snapchat. En savoir plus...

 

Facebook a lancé une discrète appli de photo en Chine

Le réseau social est bloqué par Pékin mais a introduit en catimini en Chine une discrète application de partage de photos: une façon de revenir par la petite porte sur le colossal marché chinois, sans mécontenter la censure. Le géant technologique californien a reconnu la semaine dernière être l'initiateur d'une application baptisée en chinois «Ballons colorés». Celle-ci ne contient aucune référence au groupe, ni son nom, ni son logo. Depuis 2009, Facebook n'est plus accessible en Chine, sauf pour les internautes équipés d'un logiciel pouvant contourner la censure qui encadre le web chinois. Pour autant, le géant américain multiplie les gestes pour revenir sur ce marché crucial. Le PDG et fondateur Mark Zuckerberg a ainsi fait plusieurs visites en Chine, où il a rencontré des dirigeants politiques. Il s'est même lancé dans l'apprentissage du mandarin. En savoir plus...

 

Facebook a breveté un appareil électronique modulaire

Selon une demande de brevet déposée fin juillet, Facebook travaille sur un appareil électronique aux fonctionnalités multiples (GPS, haut-parleur...) que le consommateur pourrait moduler comme il le souhaite, ce qui vient raviver les rumeurs autour d'un possible smartphone Facebook. D'après le document disponible sur le site internet du service américain des brevets, l'appareil se présente comme un «châssis» sur lequel on peut ajouter des modules, comme dans un jeu de construction. Ainsi, «l'utilisateur peut changer les fonctionnalités de l'appareil, selon les modules qu'il choisit de connecter au châssis», explique le texte. Parmi les fonctions de cet «appareil modulaire électromécanique» citées dans le document: un haut-parleur, un micro, un GPS, un écran, un pavé tactile («touchpad») ou même un thermomètre... Facebook évoque dans sa demande une «multitude» de fonctionnalités au total. En savoir plus...

 

Facebook a proposé un modèle freemium aux médias

La plateforme se prépare à laisser les médias limiter le nombre d'articles en libre accès et proposer des abonnements, à l'instar de ce qu'ils font déjà sur leurs propres sites. Lancée en mai 2015, la fonction «Instant Articles» permet aux éditeurs de presse de publier des articles adaptés à la plateforme, avec un temps de chargement réduit, sans passer par le site propre du titre de presse. Jusqu'ici, la totalité du contenu publié par ce biais était en accès gratuit, sans restriction. Facebook travaille actuellement avec des éditeurs pour leur permettre de mettre en place une limite d'articles consultables gratuitement chaque mois. Au-delà, les éditeurs pourront, comme ils le font sur leur propre site, bloquer l'internaute et lui proposer de s'abonner pour avoir librement accès à leur contenu, a-t-on indiqué de même source. Même si les discussions sont encore en cours, elles s'orientent vers un seuil situé à dix articles ou plus pour chaque éditeur. En savoir plus...

 

Facebook a publié ses résultats trimestriels 

Des résultats qui présentent une nouvelle hausse de ses recettes publicitaires, élément le plus scruté par Wall Street car elles constituent la quasi-totalité de ses revenus. Ces recettes atteignent désormais 9,2 milliards de dollars, et s'appuient encore davantage sur les appareils mobiles. Et même si le groupe a prévenu que sa croissance allait ralentir cette année, notamment parce que le réseau social n'a concrètement plus de place pour insérer des pubs dans le fil d'actualités, l'action a clôturé jeudi à Wall Street en hausse de près de 3%, à plus de 170 dollars. Soit dix fois ce qu'elle valait il y a cinq ans. Aussi, le groupe compte désormais 2,01 milliards d'utilisateurs moyens mensuels (+17%), après avoir dépassé la barre symbolique des deux milliards fin juin. En savoir plus...

Envoyer par mail un article

Facebook n'a pas pris de vacances

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.