Vous êtes ici

Offrez un été insolite à vos marques

Le 2 avril, l'afficheur Clear Channel organisait un débat à l'institut Goethe, à Paris. Il a fait salle comble. Le thème ? Les Français en été. Le sujet passionne toujours autant les professionnels... Mais Philippe Rucheton, directeur de recherche au CCA, les a mis en garde : les Français ne sont pas différents l'été des autres saisons. Seuls 6 % de ceux qui partent vont à l'hôtel. Les autres continuent donc de faire leurs courses... Pour les toucher, les médias ont leurs argumentaires. Les afficheurs, d'abord. Les gros, comme Clear Channel, mais aussi les plus petits, comme le groupe Hot, à Grenoble, qui propose des affiches mobiles sur les côtes ou des panneaux dans les stations de ski d'été. Un autre afficheur, Insert, va pour la première fois suggérer à un annonceur d'acheter, pour une semaine, l'ensemble de son parc national. Soit 40 000 panneaux de proximité implantés dans les agglomérations et les stations balnéaires pour 500 000 euros brut. Les régies TV sont aussi sur le pont. Leur syndicat, le SNPTV, note que la durée d'écoute quotidienne de la télé en été a atteint 2 heures 50 en 2002. L'agence Business s'en est fait une spécialité : l'été prochain, elle diffusera 70 campagnes. Ses spots représenteraient 50 % du volume estival ! Mais d'autres solutions existent, comme celle de Kommando, à Aix-en-Provence, qui imagine de cibler les campeurs (14 % des vacanciers français) avec des coffrets d'échantillons. Avec toutes ces pistes, vos marques n'ont plus le droit de prendre de vacances...

Le 2 avril, l'afficheur Clear Channel organisait un débat à l'institut Goethe, à Paris. Il a fait salle comble. Le thème ? Les Français en été. Le sujet passionne toujours autant les professionnels... Mais Philippe Rucheton, directeur de recherche au CCA, les a mis en garde : les Français ne sont pas différents l'été des autres saisons. Seuls 6 % de ceux qui partent vont à l'hôtel. Les autres continuent donc de faire leurs courses... Pour les toucher, les médias ont leurs argumentaires. Les afficheurs, d'abord. Les gros, comme Clear Channel, mais aussi les plus petits, comme le groupe Hot, à Grenoble, qui propose des affiches mobiles sur les côtes ou des panneaux dans les stations de ski d'été. Un autre afficheur, Insert, va pour la première fois suggérer à un annonceur d'acheter, pour une semaine, l'ensemble de son parc national. Soit 40 000 panneaux de proximité implantés dans les agglomérations et les stations balnéaires pour 500 000 euros brut. Les régies TV sont aussi sur le pont. Leur syndicat, le SNPTV, note que la durée d'écoute quotidienne de la télé en été a atteint 2 heures 50 en 2002. L'agence Business s'en est fait une spécialité : l'été prochain, elle diffusera 70 campagnes. Ses spots représenteraient 50 % du volume estival ! Mais d'autres solutions existent, comme celle de Kommando, à Aix-en-Provence, qui imagine de cibler les campeurs (14 % des vacanciers français) avec des coffrets d'échantillons. Avec toutes ces pistes, vos marques n'ont plus le droit de prendre de vacances...