Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Design

Camille Ortoli, la magicienne du papier

23/12/2016 - par Océane Redon

Armée de ciseaux et d'un cutter, la designer Camille Ortoli donne vie à des feuilles de papier pour en faire des sculptures en 2D et 3D servant de décors à des publicités ou des vitrines.

Agée de 29 ans et diplômée en communication visuelle de l’École professionnelle supérieure d'arts graphiques de la Ville de Paris (EPSAA), Camille Ortoli est designer papier. Patiente et très minutieuse, cette artiste parisienne imagine et dessine des visuels, prépare ensuite des maquettes, puis coupe, découpe et redécoupe pour finalement réaliser des sculptures en papier, en 2D ou 3D.

Si elle a toujours aimé dessiner et réaliser des objets en papier (elle a remporté à 12 ans un concours Disney Channel grâce à une structure en papier mâché), elle a réellement décidé de se lancer dans ce métier manuel et artistique après avoir assisté sa sœur sur un clip vidéo réalisé en papier pour le musicien Yuksek (avec Solab Pictures). Aujourd’hui, elle l’assure: «Mon métier, c’est ma passion!»

Décors et oeuvres d'art

Accompagné par un agent depuis 2012, Camille Ortoli travaille depuis lors pour des marques, souvent via des agences de publicité. Ses travaux sont visibles sur son site Camilleortoli.fr. Elle a réalisé des décors pour des spots télévisés (un décor sous-marin très illustratif pour Super U avec TBWA Paris ou un décor de ville pour Martell Cognac, entre autres) mais aussi pour des publicités print (un tableau de végétation en papier sur lequel étaient photographiés les bijoux de la marque chinoise Anna Hu). Elle a collaboré avec le jeune styliste Raphael Delacroix pour recouvrir une de ses créations de papier. Elle a également signé des décors pour des showrooms (une rose de 70 centimètres de diamètre pour Lancôme) ou des vitrines (un décor de deux mètres de long pour un hôtel à Chambéry).

Grand format

À l’avenir, elle voudrait travailler plus régulièrement pour l’évènementiel et construire davantage de décors de vitrines, que ce soit à Paris ou ailleurs. «J’aime construire des structures en grand format, notamment pour que le public puisse se balader autour et ainsi mieux appréhender le volume de la sculpture.» En parallèle de ses commandes, Camille Ortoli veut aussi continuer à réaliser des projets personnels, «articulés autour de l’architecture haussmannienne qui permet notamment de travailler sur les détails», et les exposer.

Envoyer par mail un article

Camille Ortoli, la magicienne du papier

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.