Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

«See it, be it» : quand les Cannes Lions veulent plus de parité

17/06/2014 - par Océane Redon

Pour la première fois, le Festival des Cannes Lions lance une initiative visant à réduire les inégalités entre hommes et femmes dans le milieu de la communication.

Au Festival de la créativité de Cannes, il y a plus de participants que de participantes. Une réalité d’autant plus criante lorsqu'on avance en âge. Selon des chiffres du festival, seules 15% des participants de moins de 28 ans sont des femmes… Un chiffre qui descend à 4% pour les plus de 28 ans.

 

Pour essayer de remédier à cette inégalité, et de manière plus globale pour amener plus de parité dans les métiers de la communication, le festival organise donc, pour la première fois cette année, «See it, Be it», une initiative visant à promouvoir la place des femmes dans la communication, notamment à des postes de dirigeantes.

 

«Dans la créativité de manière générale, il y a beaucoup de femmes de moins de 30 ans. Mais on les perd ensuite, lorsqu’elles commencent à avoir une vie personnelle. On note alors une pénurie de femmes leaders, que ce soit comme directrices de création, directrices de filiales ou d’agences », note Sylvia Vitale Rotta, CEO de Team Créatif Group et qui représente la France à See it, Be it.

 

La confiance en soi

 

Concrètement, 12 jeunes femmes de moins de 30 ans travaillant dans des agences de communication (publicité, design, relation presse, etc.) et 12 « mentors » se sont retrouvées dimanche 15 juin pour échanger sur la thématique de la parité. «J’ai rencontré plusieurs jeunes créatives confrontées à différents problèmes dans leur carrière du fait d’être des femmes. Par exemple, l’une d’elles fait le plus gros du travail dans son agence digitale mais ce sont ses supérieurs masculins qui présentent ensuite les dossiers aux clients ou à la hiérarchie. Pour surmonter ce problème, je lui ai conseillé de trouver le courage de se mettre en avant et d’assumer son travail», raconte-elle. Avant de conclure : «La clé, c’est la confiance en soi. Les femmes doivent arrêter de se justifier sans cesse mais s’imposer». Cette initiative réalisée en collaboration avec les associations She says et The 3% a vocation à être renouvelée l'an prochain à Cannes.

 

 

Envoyer par mail un article

«See it, be it» : quand les Cannes Lions veulent plus de parité

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.