Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Industrie

Comment l’usine est devenue extraordinaire

21/09/2019 - par Valéry Pothain

Le Grand Palais accueillait en novembre dernier l’Usine extraordinaire, un événement organisé par Hopscotch pour valoriser les métiers de l’industrie auprès du public, et notamment des plus jeunes. Un succès populaire, médiatique et politique.

Objectif 

Réconcilier les jeunes générations avec l’industrie. L’usine a beau être au cœur du développement des sociétés modernes, elle souffre depuis plus de vingt ans d’une image négative. Après avoir pris le meilleur de ce qu’elle pouvait produire, les Français ont retourné la lorgnette pour n’en voir que les défauts, qu’ils soient avérés ou pas : l’usine, et derrière elle l’industrie, symbolise le vieux monde, polluant, pourvoyeur d’emplois abrutissants, de moins en moins nombreux et mal payés. Avec à la clé un désamour, pour ne pas dire un rejet, à l’heure où son rôle tend pourtant à devenir de plus en plus central pour relancer l’économie. Bien assez pour inciter les acteurs de l’industrie (industriels, institutionnels, partenaires sociaux, enseignants…) à se mobiliser pour réhabiliter l’image du secteur auprès du public, notamment des jeunes, et, pourquoi pas, susciter quelques vocations.

 

Moyens 

Immerger pour convaincre. L’ensemble des parties prenantes s’est d’abord fédéré au sein de la fondation Usine extraordinaire, qui est reconnue d’utilité publique et placée sous l’égide de la fondation Agir contre l’exclusion (FACE). Restait encore à imaginer une action capable de marquer les esprits en apportant un autre regard sur les métiers de l’industrie. Sollicitée sur la question, l’agence Hopscotch a proposé d’investir le Grand Palais du 22 au 25 novembre 2018 pour y organiser un événement lui aussi d’intérêt général et gratuit, permettant au public de se reconnecter à l’usine. Quatre univers animés et enrichis d’une cinquantaine d’espaces expérientiels ont ainsi été imaginés sous la grande nef : « Inventer », ou comment l’usine et les hommes inventent et réinventent chaque jour pour relever les défis de notre société ; « Fabriquer », permettant de découvrir l’ingéniosité des process et des savoir-faire ; « Partager », un lieu d’échange, d’information et de découverte, entre autres par le biais de conférences ; et « Connecter », un espace qui établit une
liaison entre les entreprises, les territoires, les institutions, etc.

 

Résultats

Un intérêt général manifeste. Premier signe encourageant, l’événement avait reçu le soutien d’une centaine de mécènes et de partenaires (industriels, institutionnels, médias…). Au terme des quatre jours d’exploitation, 40 500 visiteurs, dont 10 300 scolaires issus de 55 départements, ainsi que treize ministres ont arpenté les allées de l’Usine extraordinaire. La manifestation aura également permis à 700 industriels de se réunir pour un dîner sous la nef. Côté retombées, l’événement a généré 2,6 millions d’impressions sur la période septembre-novembre, 16 400 engagements sur les contenus produits, 176 500 vidéos publiées et 3 400 fans sur les réseaux sociaux. Les 180 journalistes accrédités ont été à l’origine de plus de 500 retombées médiatiques. Pour une première, on sort de l’ordinaire.

Envoyer par mail un article

Comment l’usine est devenue extraordinaire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies