Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Techno

« 2017 sera l’année de l’intelligence artificielle pour Microsoft »

01/02/2017 - par Gilles Wybo

Ce matin, Microsoft inaugure son siège français, entièrement réaménagé depuis un an. L’occasion de faire le point sur les chantiers en cours avec Laurence Lafont, la nouvelle directrice marketing et opérations.

Aujourd’hui, le siège de Microsoft France fait peau neuve…
Laurence Lafont. Oui, nous voulions repenser, moderniser cet environnement, pour accompagner le « renouveau de Microsoft ». Notre campus d’Issy les Moulineaux (92) accueille 1 700 collaborateurs et avait été inauguré en 2009.
Nous avons souhaité repenser son aménagement et la vie au sein du Campus et l’inscrire dans la nouvelle culture d’entreprise insufflée par notre CEO, Satya Nadella, qui s’appuie sur le « growth mindset », c’est à dire une culture apprenante, collaborative, ouverte à la prise de risque et à la diversité des talents. Notre siège accueille aussi 100 000 visiteurs par an, qui viennent dans notre centre de conférences, centre des innovations ou classe immersive…

 

Comment avez-vous mené ce grand chantier ?
LL. Nous avons associé les salariés au projet de modernisation du campus : 400 d’entre eux ont répondu à un questionnaire, et ils ont soumis 2 500 idées. Une équipe d’une quinzaine de personnes a piloté le projet. Le chantier a démarré en janvier 2016, pour se terminer aujourd’hui. Le fil conducteur des nouveaux bureaux : un design qui fait la part belle au bois, un clin d’œil à notre siège de Seattle, lui-même très boisé.

Qu’est-ce que cela change en termes d’aménagements ?
LL. On a créé davantage d’espaces de collaboration : par exemple les espaces de restauration sont tous ouverts aux salariés en dehors des repas.  A chaque étage, nous avions des mini cafeterias par équipe, nous avons préféré en faire une grande à chaque niveau, pour que les collaborateurs circulent plus, se mélangent davantage.
Nous avons également créé huit salles de créativité, très colorées, avec des grands écrans, des poufs… Il y a aussi de nombreux espaces collaboratifs de différentes tailles.

 

Vous avez opté pour le flex-office ?
LL. Si nos collaborateurs n’ont plus de bureaux individuels attitrés, en revanche il y a des zones d’ancrages pour qu’ils se retrouvent par équipes. Nous avons très peu réduit le nombre global de postes de travail. Nous disposons aussi de bureaux de passage pour les visiteurs.

 

L’autre grand chantier pour Microsoft c’est l’intelligence artificielle…
LL. Pour nous, 2017 sera l’année de l’intelligence artificielle. Nous allons accélérer dans la démocratisation et l’intégration.
Nous avons créé une structure de recherche et développement dédié à l’IA fin septembre 2016. Elle comprend 5000 ingénieurs. Nous misons d’abord sur les assistants personnels, en regardant comment Cortana peut repenser et usages à domicile et les véhicules. Ainsi Cortana va être embarqué dans les véhicules Nissan.
Nous allons aussi intégrer l’intelligence artificielle dans les applications Microsoft aussi bien dans la plateforme office 365, que dans Skype translator (aujourd’hui disponible dans neuf langues). 


Et vous développez des bots pour les entreprises…
LL. Enfin nous allons mettre à disposition de l’ensemble de nos partenaires nos services cognitifs ou de bots.Par exemple cela a abouti au projet de bot qu’Engie présente aujourd’hui : Darwin bot. Un bot qui lui permet d’optimiser la maintenance de son outil de production en donnant accès aux techniciens et managers partout en France même dans les régions les plus reculées, d’informations clés sur n’importe quelle éolienne du parc… De son côté Uber utilise ces services pour garantir l’identité des chauffeurs grâce à la reconnaissance faciale.



 

Envoyer par mail un article

« 2017 sera l’année de l’intelligence artificielle pour Microsoft »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.