Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Distribution

Carrefour et Tesco main dans la main

02/07/2018 - par Emmanuel Gavard avec AFP

Les deux enseignes se sont associées pour faire des achats communs, notamment en ce qui concerne la marque propre. C'est le troisième grand partenariat international pour Carrefour depuis l'arrivée d'Alexandre Bompard.

Le distributeur français Carrefour et Tesco, numéro un britannique des supermarchés, ont annoncé lundi leur intention de signer un partenariat stratégique portant sur les achats en commun de produits pour leurs marques propres (MDD) et de biens non marchands. Cet accord permettra « d'améliorer l'assortiment et la qualité des produits à des prix encore plus bas au bénéfice des clients », ont assuré les deux entreprises dans un communiqué, en évoquant une finalisation « dans un délai de deux mois ».

Il s'agit du troisième partenariat d'ampleur signé par l'enseigne française en six mois, après ceux avec le géant chinois Tencent et l'américain Google. Les groupes n'ont pas communiqué dans l'immédiat d'éléments chiffrés relatifs à cette alliance.

 

Tout sur les MDD

Pour Carrefour, dont l'assortiment en magasins comporte environ 25% de produits en MDD, négocier avec Tesco auprès des grands industriels pour mutualiser leurs achats permettra non seulement de réduire les coûts mais également de faire passer ce pourcentage à 33%, deux objectifs annoncés par son PDG Alexandre Bompard, le 23 janvier, dans le cadre de son plan stratégique. 

L'enseigne britannique, qui a enregistré un bénéfice net confortable de 1,2 milliard de livres lors de l'exercice comptable 2017-2018 achevé fin février, propose quant à elle 50% de MDD dans ses rayons. En avril et en mai, le groupe britannique, qui a annoncé des ventes en hausse de 1,8% au printemps, a ainsi commencé à tirer avantage du lancement de 2 850 produits sous sa propre marque, une politique qui s'inscrit dans le cadre ambitieux de la mise en rayon d'un total de 10 000 nouvelles références.

 

Augmenter la rentabilité

Les produits frais ne sont en revanche pas concernés par cet accord, chacune des enseignes continuant à travailler de son côté auprès de ses partenaires locaux et nationaux. Pour M. Bompard, cité dans le communiqué, cet accord « allie l'expertise d'achat de deux leaders mondiaux de la distribution, complémentaires dans leurs géographies et partageant des stratégies communes ». « En travaillant ensemble et en tirant le meilleur parti de nos expertises produits respectives et de nos capacités de "sourcing", nous serons en mesure de servir encore mieux nos clients, en améliorant davantage le choix, la qualité et la valeur de notre offre » estime pour sa part Dave Lewis, directeur général du groupe Tesco. Mais aussi la rentabilité des produits. Les MDD étant des produits à forte marge. 

 

Carrefour, qui a entamé depuis six mois un vaste plan de réduction des coûts et de réorientation stratégique, a annoncé en avril un chiffre d'affaires en baisse de 2,4% à 20,776 milliards d'euros pour le premier trimestre, pénalisé par des effets de change défavorables, des marchés globalement moins porteurs et une forte pression concurrentielle.

Envoyer par mail un article

Carrefour et Tesco main dans la main

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.