Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Culture

Année record pour le streaming musical aux États-Unis

01/03/2019 - par S.C avec AFP

Le streaming a représenté en 2018 près des trois quarts des revenus de la musique aux États-Unis, une proportion qui ne cesse de croître.

L'écoute en ligne a représenté, en 2018, 75% du chiffre d'affaires de l'industrie de la musique aux États-Unis, qui a atteint 9,8 milliards de dollars, en hausse de 12%, selon des données publiées par l'association de l'industrie du disque, la RIAA. La proportion du streaming dans les revenus de l'industrie musicale n'était que de 65% en 2017 et 52% seulement en 2016. La RIAA inclut dans la catégorie streaming les plateformes payantes et gratuites, y compris les radios numériques et les sites vidéo comme Youtube, actuellement dans la tourmente après la découverte de commentaires ayant facilité l’échange de contenus pédophiles via sa plateforme.

Toujours selon l'association, le nombre d'abonnements payants a franchi, fin 2018, le seuil des 50 millions, à 50,2 millions d'abonnés, effectuant un bond de 42% en un an. En trois ans seulement, entre fin 2015 et fin 2018, le nombre d'abonnés payants à des services de musique en ligne a quintuplé.

Le vinyle en plein renouveau

Les abonnements payants représentent 63% des revenus tirés du streaming et près de la moitié du chiffre d'affaires de l'industrie musicale aux États-Unis (47%). Toutes les autres sources de revenus de l'industrie du disque sont en baisse, à l'exception notable du vinyle, dont le chiffre d'affaires est en progression de 7,9%, à 419 millions de dollars. Le secteur du disque vinyle, en plein renouveau, n'avait plus généré de tels revenus depuis 1988.

Bien qu'en nette phase d'accélération depuis 2016, le chiffre d'affaires de l'industrie du disque aux États-Unis reste sensiblement inférieur aux niveaux connus entre 1994 et 2007. En 1999, année record, les revenus se situaient à 14,6 milliards de dollars, dont 88% pour les CD. En 2018, il s'est vendu aux États-Unis 52 millions de CD, contre 939 millions en 1999. «Ne vous y trompez pas, notre milieu continue de faire face à de nombreux défis», a commenté le président de la RIAA, Mitch Glazier, dans un communiqué. «Mais il y a des raisons d'être résolument optimiste», a-t-il ajouté.

Envoyer par mail un article

Année record pour le streaming musical aux États-Unis

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies