Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Actualités

Brice Teinturier : «Les régulations ne sont pas antidémocratiques par nature»

23/05/2019 - par Propos recueillis par Sorlin Chanel

Les actualités vues par Brice Teinturier, directeur général délégué d’Ipsos.

Les élections européennes et l'implication d'Emmanuel Macron, qui figure seul sur l'affiche de campagne de la liste de la majorité présidentielle.

Des élections compliquées, perçues par les Français comme secondaires et en réalité à très fort enjeu. Si le Rassemblement National (RN) termine devant La République en Marche (LREM), l’interprétation dominante sera celle d’un échec et la capacité réformatrice du gouvernement sera diminuée. La France sera également moins influente en Europe. Dans le cas inverse, le président retrouve de l’oxygène politique. Emmanuel Macron personnalise donc l’affrontement parce que lui seul incarne LREM mais aussi pour étouffer l’émergence d’autres formations et jouer sur le vote utile face au RN. Par ailleurs, plus que jamais, l’Europe est un échelon central pour répondre à certaines préoccupations comme l’environnement. Cette élection, c’est donc un pour ou contre Macron, mais aussi un stop ou encore pour l’Europe.


Le taux de chômage au plus bas depuis dix ans selon les derniers chiffres de l'Insee qui font état d’un recul de 0,1 point au premier trimestre pour atteindre 8,7 % de la population active.

Enfin ! Ce fléau qui mine la France depuis quarante ans commence à régresser. Pour la première fois, l’emploi n’est plus la préoccupation principale des Français, celle qui écrasait toutes les autres. C’est un changement majeur. Le pouvoir d’achat, les inégalités, l’environnement, les problèmes migratoires remontent et les campagnes électorales se font sur d’autres enjeux que la seule question du chômage. La bataille, pour autant, est loin d’être terminée.


L’appel de Christchurch, reflet de la difficulté à lutter efficacement contre la violence en ligne à l’échelle mondiale.

Les États-Unis ne l’ont pas signé par crainte de dérives concernant la liberté d’expression. Quelle erreur ! La démocratie n’a jamais été le régime où l’on peut tout faire, y compris n’importe quoi, et les régulations ne sont pas par nature antidémocratiques. Nous en avons au contraire plus que jamais besoin pour consolider des démocraties vacillantes face à certains effets des technologies : diffusion de violence, terrorisme, falsifications des faits, manipulations de masse... 


Google qui coupe les ponts avec Huawei à la suite du décret publié par le gouvernement américain interdisant de collaborer avec des entreprises étrangères jugées «à risque».

Une étape supplémentaire dans la guerre économique menée par Trump contre la Chine et le rapport de force qu’il cherche à instaurer. Mais plus encore, l’intégration dans la diplomatie mondiale que cette nouvelle guerre froide passe par les géants du numérique, lesquels détiennent les leviers de la connaissance, de la surveillance, de l’influence et, à terme, de la domination.


L’engouement planétaire pour Game of Thrones.

Une série géniale, un succès planétaire mérité. Tout y est : la politique et les différentes figures du pouvoir, qui continuent de fasciner ; le bien et le mal, le sang et la lumière, l’amour et l’inceste, le fantastique… Un condensé de Machiavel et de tragédie grecque qui parlent plus que jamais à l’homme moderne.


Ipsos et Sopra Steria qui remportent l'appel d'offres France TV/Radio France pour la couverture des élections jusqu'en 2022.

C’est une immense joie et un honneur. Ipsos est aujourd’hui la seule société d’études qui réalise depuis aussi longtemps en France de telles opérations électorales. On s’est habitué à des chiffres justes à la virgule près dès 20h mais c’est à chaque fois une opération extrêmement technique et complexe, qui mobilise près de 500 personnes le jour J et beaucoup de technologie ! Nous sommes particulièrement fiers d’avoir à nouveau emporté, avec notre partenaire Sopra Steria, cet appel d’offres très important qui confirme un véritable savoir-faire dans ce domaine et ferons tout, dans les années à venir, pour continuer à mériter cette confiance.

Envoyer par mail un article

Brice Teinturier : «Les régulations ne sont pas antidémocratiques par nature»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.