Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

Yagg, Têtu... la presse LGBT dans la tourmente

27/10/2016 - par Cécilia Di Quinzio, avec AFP

Le premier média LGBT, Yagg, lancé en novembre 2008, est en liquidation judiciaire. Toutefois, une offre de rachat est encore possible.

«C'est une page qui se tourne, mais ce n'est pas forcément la fin de l'histoire. Yagg peut encore être racheté dans les jours qui viennent et être relancé sous une forme ou une autre. Si c'est le cas, ce sera avec une nouvelle direction», explique Yagg dans un article intitulé «Une page se tourne» sur son site.

Le site internet Yagg.com, un des principaux sites gays français avec Têtu, va fermer après huit ans d'existence, a annoncé sa direction ce 26 octobre.

«Le tribunal de commerce de Paris a prononcé hier la liquidation de LGNET, la société éditrice de Yagg. Une offre de reprise de l'entreprise avait été proposée à l'administrateur judiciaire, mais ce dernier a considéré qu'en l'état, elle n'était pas satisfaisante».

 

Têtu, relancé en version numérique

 

Le site spécialisé dans les questions lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT), avait annoncé en 2015 qu'il traversait de grandes difficultés financières. Il traitait du quotidien des familles homoparentales, des coming-out de stars ou des prochaines marches des fiertés organisées en France et dans le monde, et employait six personnes dont quatre journalistes.

Têtu, le magazine gay francophone de référence, avait déposé le bilan en 2015 après 20 ans d'existence, avant d'être relancé en version numérique.

Envoyer par mail un article

Yagg, Têtu... la presse LGBT dans la tourmente

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.