Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Internet

Enquête sur la coentreprise de Telecom Italia et Fastweb

10/02/2017 - par Alain Delcayre avec l'AFP

L'Autorité italienne de la concurrence a annoncé jeudi 9 février avoir ouvert une enquête sur une possible infraction à la concurrence de l'opérateur Telecom Italia, dont le groupe français Vivendi est le premier actionnaire, et la société Fastweb, filiale Swisscom, après la création d'une coentreprise. Baptisée Flash Fiber, cette entreprise commune créée en 2016 a pour but de développer la réalisation des réseaux à fibre optique, qui permettent l'accès à internet à très haut débit, dans 29 villes italiennes.   

Compte tenu du «contexte de profonde évolution technologique et économique» du secteur, l'Autorité estime que l'accord entre les deux entreprises pourrait «potentiellement empêcher, fausser ou restreindre de façon consistante le jeu de la concurrence» sur les marchés nationaux, indique-t-elle dans un communiqué. Telecom Italia a aussitôt «pris acte» de la décision de l'Autorité de la concurrence confirmant, dans un communiqué, «la validité de son projet industriel» et assurer une «transparence maximale».   

Flash Fiber prévoit d'investir plus d'un milliard d'euros d'ici à 2020, précise le groupe. A l'occasion de l'annonce de ses résultats annuels début février, l'opérateur de télécommunications avait présenté son nouveau plan stratégique 2017-2019, qui entend transformer de façon significative le groupe. Il prévoit notamment d'investir 11 milliards d'euros en Italie, dont environ 5 milliards pour développer les réseaux haut débit.

Envoyer par mail un article

Enquête sur la coentreprise de Telecom Italia et Fastweb

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.