Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Médias

Marianne va entamer son redressement

29/08/2017 - par Thomas Pontiroli avec AFP

Recentrage des activités sur le numérique et réduction des effectifs sont au programme du plan de redressement de l’hebdomadaire Marianne, validé par le tribunal.

Le ménage va pouvoir commencer chez Marianne. Le tribunal de commerce de Paris a approuvé le plan de redressement de l'hebdomadaire fondé par Jean-François Kahn et Maurice Szafran, il y a tout juste 20 ans.

Le plan prévoit notamment un recentrage des activités et une réduction des effectifs de l'hebdomadaire, a déclaré mardi 22 août à l'AFP son propriétaire et PDG, Yves de Chaisemartin. Le magazine s'était déclaré en cessation de paiement et avait été placé début janvier en redressement judiciaire.

Après une période d'observation et la présentation cet été d'un plan de redressement par voie de continuation, «le tribunal a rendu son jugement le 18 août pour valider intégralement, purement et simplement, le plan que j'ai proposé», a déclaré Yves de Chaisemartin, confirmant une information de La Correspondance de la Presse.

Externaliser au maximum

Ce plan de continuation, qui a reçu l'accord du comité d'entreprise et des représentants des salariés, représente pour Marianne «une renaissance après des années de galère et de difficultés», souligne le dirigeant, qui détient 86% des parts de l'hebdomadaire.

Il prévoit «un apurement de la dette et une réorganisation», pour «se recentrer sur le cœur nucléaire du métier et externaliser tout ce qui peut l'être, avec un retour aux sources de l'ADN de Marianne auquel nous tenons tous, Renaud Dély (le directeur de la rédaction, ndlr), l'équipe et moi tout particulièrement», a ajouté le PDG.

Efforts autour du site internet

Il s'agit notamment de développer les ventes numériques, face à la crise de la presse traditionnelle. Le site Marianne.net a d'ores et déjà été refondu en début d'année. Les effectifs en CDI seront eux ramenés à 46 personnes, contre 52 au 1er juin, a-t-il précisé.

Yves de Chaisemartin fait valoir que la fréquentation de Marianne.net a fortement progressé depuis deux ans, passant de deux millions de visiteurs uniques en 2015 à 4 millions l'an dernier, et à «5 millions en moyenne depuis le début de l'année», avec un pic à 9 millions en mai.

Quant à la diffusion payante de l'hebdomadaire, en forte baisse ces dernières années, elle s'est stabilisée autour de «150 000 exemplaires en moyenne», selon le PDG. À se yeux, ce n'est «pas mal compte tenu du marché».

Envoyer par mail un article

Marianne va entamer son redressement

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.