Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Matthieu de Lesseux, coprésident de DDB Paris. De la publicité à la «Social Creativity»

24/11/2011 - par Cathy Leitus

Dans un monde hyperconnecté, où chacun peut créer, contrôler et distribuer ses propres contenus, où les réseaux sociaux influencent les comportements individuels, il n'est plus suffisant d'élaborer un message à destination d'un individu. Quels que soient les médias, il faut produire des idées et des contenus pour les marques qui donnent envie de parler, partager, recommander, détourner, participer, jouer, supporter et créer… L'objectif est de faire en sorte que les gens accordent de la valeur, de l'attention et du temps à nos créations sans uniquement les subir. Cette créativité, qui connecte les gens aux marques et les gens entre eux, cette créativité au service de la production d'idées avec lesquelles les gens veulent jouer, auxquelles ils veulent participer et qu'ils veulent partager, c'est ce que DDB appelle la «Social Creativity». À l'ère du digital, les créations et les stratégies doivent être intrinséquement «social» et laisser de la place aux gens. C'est ce que DDB Paris, qui n'est pas un «pure player» digital, a fait avec Voyages.SNCF.com et la machine à voyager, avec Greenpeace et la reconstruction du Rainbow Warrior, avec McDonald's et le jeu Monopoly, Mini et le jeu Facebook Mini maps, ou encore avec Bouygues Telecom et le film viral «Les Chatons». Les enjeux pour DDB Paris ne sont plus ceux d'une agence de publicité, mais d'une agence-conseil «lead» qui doit mettre le digital au cœur et mélanger les deux cultures. Depuis deux ans, nous avons mené de la formation interne, recruté trente-cinq personnes, lancé la Digital University pour nos clients, externalisé la production digitale pour disposer des meilleurs talents dans les studios tout en «séniorisant» les postes de webproducer, etc. Être agence «lead», c'est aussi conseiller en amont nos clients sur les modes de gouvernance et la transformation de leur entreprise.

 

DDB PARIS. Effectif: 270 personnes. Marge brute issue du digital: 25%. Clients: Lipton, Bouygues Telecom, McDonald's, Voyages-SNCF.com, Mini, Tropicana, L'Équipe…

Envoyer par mail un article

Matthieu de Lesseux, coprésident de DDB Paris. De la publicité à la «Social Creativity»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.